Saut à ski : Kenneth Gangnes jette l’éponge

Ski nordique, saut à ski, combiné nordique, biathlon, tremplin,

SAUT À SKI – Le Norvégien Kenneth Gangnes, incapable de retrouver son meilleur niveau, a préféré mettre un terme à sa carrière à 29 ans.

 

Kenneth Gangnes a remporté une médaille d’or lors de championnats du monde en 2016. C’était un concours par équipes. Il courait avec Anders Fannemel, Johann André Forfang et Daniel-André Tande. Il a aussi remporté une étape de coupe du monde, chez lui à Lillehammer, en 2015. Et quelques autres trophées. Il a été troisième du classement général en 2015/16. De la graine de champion dans la famille du saut à ski… sauf que le Norvégien a connu plusieurs blessures. Il a notamment chuté à Hinzenbach et se fait une rupture du ligament croisé antérieur.

Ski nordique, saut à ski, Norvège, coupe du monde, Vu de Norge, Nordic Mag

Kenneth Gangnes (NOR) – Twitter

La semaine dernière, le jeune homme a pris sa décision. Rien ne sert d’insister. Il préfère renoncer et mettre fin à sa carrière de sauteur.  « Quand tu n’es à 100 % de tes capacités, je ne vois pas l’intérêt de continuer », a-t-il expliqué. Il n’en est certes pas loin,  avoue-t-il, mais la dernière marche est trop haute pour lui.

 

Un genou douloureux

Surtout que des douleurs à la cuisse sont apparues. « J’ai compris à quel point les choses sont vulnérables », a-t-il confié à nos confrères scandinaves. Comment dès lors s’envoler d’un tremplin quand monter les escaliers est devenu douloureux ?

L’entraîneur de l’équipe nationale, Alexander Stöckl, a été informé il y a quelques jours de la décision de Kenneth Gangnes. Il dit comprendre. «  J’espère bien sûr qu’il fera toujours partie de la famille du saut et qu’il partagera sa solide expérience », a déclaré l’Autrichien.

 

Photo : FIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.