Saut à ski | Killian Peier : « Être en pleine forme pour le début l’hiver 2021 »

Killian Peier, Seefeld, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Quelques heures après avoir reçu le terrible verdict de sa blessure au genou droit, Killian Peier a accordé une interview à nos confrères de SkiActu.ch : il revient sur son saut, confie sa frustration et se projette, déjà, sur l’avenir. 

 

Saut à ski : « J’ai senti un “clac” et j’ai rapidement imaginé le pire », explique Killian Peier

Ce samedi, Killian Peier s’est déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit à l’occasion des championnats de Suisse de saut à ski d’été organisés à Einsiedeln. Un coup du sort qui l’éloignera des tremplins pour de longs mois et qui met un terme prématuré à sa saison 2020/2021. « Il y a de la frustration car je me réjouissais vraiment de sauter cet hiver, explique-t-il à nos confrères de SkiActu.ch. Je me sentais vraiment très bien à l’entraînement et il me hâtait de me comparer aux autres. J’avais toutes les cartes en main pour réussir de belles choses. »

 

Killian Peier, Nizhny Tagil, saut à ski

Killian Peier (SUI) – Tumashov/NordicFocus

 

Malheureusement, il faudra attendre l’hiver 2021/2022, qui sera olympique, pour que le Vaudois, médaillé mondial en titre, puisse ressauter en compétition face aux meilleurs spécialistes de la planète. « Six mois pour revenir, c’est très très optimiste. Je crois qu’il faut rester réaliste et je compte plutôt dix mois. J’espère être en pleine forme dans un an, pour le début de la prochaine saison hivernale. Mais je vais prendre mon temps, je ne veux pas forcer », détaille Killian Peier, qui attend toujours de se faire opérer à la clinique universitaire Balgrist à Zurich.

Il a également profité de cette interview pour revenir sur les circonstance de son accident dû, selon lui, à un très bon saut : « J’étais donc assez haut, ce qui fait qu’il y avait plus de force lors de l’atterrissage. Évidemment, j’ai voulu poser le télémark car je suis un compétiteur et je voulais réussir le meilleur score possible. Malheureusement, en touchant le sol, mon genou a lâché. […] J’ai senti un “clac” et j’ai rapidement imaginé le pire. »

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.