Saut à ski : la FIS découvre le nouveau tremplin des Tuffes

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

SAUT À SKI – La Fédération internationale de ski a visité le stade des Tuffes où doit se dérouler, pour la première fois, une coupe du monde féminine dans une quinzaine de jours.

 

La Fédération internationale de ski a visité, vendredi, le stade des Tuffes à Prémanon. Une coupe du monde doit se dérouler dans  quinze jours dans cet équipement du Haut-Jura.

Grâce à la maîtrise des snowfarming, une piste de ski est opérationnelle depuis le 26 novembre ; le tremplin attend encore quant à lui ses 40 cm de neige.

Il vient d’être reconstruit. Structure d’élan réfrigérée, rénovation de la tour des juges et tribune des entraineurs, équipements pour assurer une utilisation toutes saisons, sans oublier la zone de réception équipée de ses lices de sécurité qui prendra sa forme définitive les derniers jours avant l’événement : le chantier a été conséquent.

« Je suis sûr que les athlètes ont hâte de participer aux compétitions en France », expliquait Chika Yoshida, directrice course de la FIS pour le saut à ski féminin. Christian Kathol, expert FIS, en visite ce jour, confirmait : « Vous avez ici la chance d’avoir un site exceptionnel et unique qui permettra été comme hiver d’accueillir les 4 disciplines nordiques (saut, combiné nordique, biathlon, ski de fond) ».

Les dames lanceront le début des hostilités dès le 14 décembre prochain.

Afin de faciliter l’accès des spectateurs, officiels et/ou sportifs, divers installations ont également été mises en place avec de nouvelles passerelles et tribunes.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.