Saut à ski : la Pologne ne participera pas au concours d’Oberstdorf

saut à ski, Dawid Kubacki
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Après le test positif au coronavirus de Klemens Muranka, toute l’équipe nationale polonaise est retirée de la liste de départ de la qualification du concours d’Oberstdorf (Allemagne) : Dawid Kubacki ne pourra pas défendre son titre sur la Tournée des Quatre Tremplins.

 

Saut à ski : l’Aigle d’Or de la Tournée ne retournera pas outre-Oder

Au lendemain de l’annonce du test PCR positif de Klemens Muranka, la décision des autorités sanitaires allemandes quant à la participation de l’équipe nationale polonaise au concours d’Oberstdorf, le premier de la Tournée des Quatre Tremplins 2020/2021, était très attendue. Et, comme redouté, les sauteurs polonais n’ont pas obtenu le feu vert. « Nous regrettons cette décision mais notre service de santé n’avait pas d’autre choix que de protéger la santé des autres athlètes », explique Florian Stern, le boss du concours d’Oberstdorf, dans des propos rapportés par le site spécialisé skijumping.pl.

 

 

Dawid Kubacki, tenant du titre, ou Kamil Stoch ne pourront pas défendre leurs chances lors de ce concours inaugural de la Tournée, réduisant à néant leurs chances de ramener l’Aigle d’Or outre-Oder à l’issue de la compétition des rois de Bischofshofen (Autriche). Cependant, les sauteurs polonais, dont la durée de quarantaine n’est pas encore déterminée, pourraient revenir en compétition plus tard dans la Tournée. C’est d’ailleurs la première fois depuis 1981 que la Pologne manque le premier concours de la Tournée : il y a 39 ans, la loi martiale décrétée le 13 décembre était la raison de cette absence.

 

 

Conséquence directe : ils ne sont plus que 55 engagés sur la liste de départ. Avec seulement cinq éliminés lors de la qualification disputée ce lundi après-midi, Mathis Contamine et Valentin Foubert, les deux jeunes Français présents en Allemagne, pourraient se frayer un chemin vers les KO-system. « La Pologne nous manquera énormément », a réagi Halvor Egner Granerud, le grand favori, en conférence de presse.

 

À lire aussi :

 

Photo : Nordic Focus.

pub

1 Commentaire

  1. Gasser

    28/12/2020 à 17 h 07 min

    Franchement un peu marre de cette dictature sanitaire.
    Les Allemands font ce qu’ils veulent et c’est bien dommage que les polonais ne puissent pas faire recours.
    Scandale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.