Saut à ski : le coup de gueule de Maren Lundby

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – La Norvégienne Maren Lundby réclame que les filles puissent sauter du HS 137 lors des prochains Mondiaux d’Oberstdorf.

 

Maren Lundby n’est pas contente et la leader mondiale du saut à ski féminin le fait savoir. Dans un communiqué de presse publié sur le site de l’association norvégienne de ski, elle regrette de ne pas pouvoir sauter sur le grand tremplin d’Oberstdorf lors des prochains championnats du monde, mais sur le HS 106 comme le stipule le programme officiel. Alors même, souligne-t-elle, que le week-end prochain, elle s’élancera, en même temps que les autres concurrentes, du HS 137. « Où est la logique là-dedans? Cela n’a aucun sens », peste-t-elle.

« Je n’en vois pas la raison, à part si c’est une question d’argent », avance la directrice du saut, Clas Brede Bråthen.

Le tremplin de Schattenberg comporte deux équipements distincts. Depuis 2011, le petit tremplin est passé de 100 à 106 mètres, le grand est à 137 m.

 

Photo : Nordic Focus

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.