Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ryoyu Kobayashi, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Ryoyu Kobayashi (JPN) - Reichert/NordicFocus

Saut à ski

Saut à ski : le drone en compétition, cette nouvelle révolution technologique en approche

Le saut à ski se met petit à petit à l’ère des nouvelles technologies. Après l’assistance vidéo pour aider les juges dans leur notation, le drone a fait son apparition pour une meilleure offre télévisuelle. Des images à couper le souffle.

Saut à ski : le test du drone en compétition s’est avéré prometteur

Des images bluffantes. Après l’assistance vidéo pour les juges, le drone pourrait bien faire son apparition sur la coupe du monde de saut à ski ces prochaines années. Inauguré lors des Mondiaux de vol à ski à Vikersund (Norvège) le week-end dernier, ce petit avion commandé à distance a permis une offre télévisuelle jamais vue auparavant.

Des plans hors du commun, où le téléspectateur peut suivre le vol de l’athlète, retranscrivant presqu’à l’identique les sensations du sauteur pendant son passage dans les airs. « C’est génial ! », s’est enquis le directeur sportif de l’équipe norvégienne de saut à ski, Clas Brede Braathen, à Nettavisen.

Crédits : Instagram Above Media

Pourtant, c’est depuis 2015 que le drone a été interdit des compétitions par la FIS, après le crash d’un appareil à seulement quelques centimètres de l’Autrichien Marcel Hirscher, un des meilleurs skieurs alpins de sa génération.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La vidéo de l’incident

Le week-end dernier, sur les Mondiaux de vol à ski, le drone mis en place, pour l’occasion, par la société norvégienne Above Media suivait de près les athlètes. Mais, cette fois-ci, toutes les précautions étaient prises pour assurer la sécurité de tout le monde.

« C’était un plaisir fou. Nous sommes très satisfaits du résultat », a assuré Jonas Sandell, un des membres de l’entreprise scandinave. Avec ses associés, Matias Braathen et Harald Riiber, Above Media a ainsi pu proposer une expérience unique en son genre aux téléspectateurs, grâce à ce petit outil de tout juste 800 grammes.

Et d’après le directeur de course, l’Italien Sandro Pertile, le drone pourrait être implanté dans la coupe du monde de saut à ski dans les saisons à venir. « Nous avons compris que nous devions créer un meilleur produit télévisuel. Le drone crée la sensation dynamique qui manque avec une caméra statique. C’était mon rêve depuis que je suis ici et je suis très heureux d’en voir en compétition. »

Robert Johansson, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Robert Johansson (NOR) – Reichert/NordicFocus

Malgré cela, le représentant de la Fédération internationale de ski voit déjà quels axes d’amélioration peuvent encore être exploités. « Quand j’ai regardé les images de télévision, j’ai pensé que nous devions aussi avoir des images de face. Nous devons réfléchir à la façon dont nous pouvons inclure encore plus la technologie des drones dans notre production télévisuelle. Lorsque vous voyez les photos, vous avez l’impression d’être vous-même sur les skis. C’est incroyable pour les téléspectateurs », s’est réjoui Sandro Pertile.

L’intérêt entre les deux parties est commun, tous veulent revoir le drone en activité sur les prochains concours de saut à ski. Et cela pourrait avoir lieu dès la saison prochaine si les tests s’avèrent fructueux.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Saut à ski

La coupe du monde de saut à ski débutera à Wisla (Pologne), les 5 et 6 novembre prochains, sur plastique. Si la préparation est...

Saut à ski

Désormais retraitée, Océane Avocat-Gros a bien des projets en tête pour la suite. La Haut-Savoyarde est revenue, pour Nordic Magazine, sur les motifs de...

Ski nordique

Alors que les calendriers définitifs de la FIS sont en train d'être officialisés, Prémanon et Chaux-Neuve ont tenté d'organiser une semaine nordique début 2023....

Saut à ski

Les Autrichiens ont partagé deux jours avec l'EKO Cobra pour un programme intensif. Pendant ce court séjour, les athlètes ont pu expérimenter les similitudes...

Ski nordique

17:45. Pour la première fois de son histoire, la Norvège pour avoir une femme à la tête de sa fédération de ski. Tove Moe...

Saut à ski

L'Allemande Carina Vogt, championne olympique de saut à ski en 2014 à Sochi, a décidé de se retirer des tremplins à 30 ans.

Rollerski

Découvrez le programme complet de la coupe du monde de rollerski 2022.

Saut à ski

À tout juste 25 ans, Océane Avocat-Gros a décidé de ranger les skis. Elle va désormais se consacrer à d'autres projets en dehors du...