Saut à ski : malgré un hiver décevant, Simon Ammann reste motivé

Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues, Biathlon
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Dans une interviewée télévisée, le Suisse Simon Ammann a confié n’avoir rien perdu de sa motivation après sa dernière saison où le sauteur n’a guère brillé. Il regarde plus que jamais en direction des JO de Pékin.

 

Saut à ski : les confessions d’une légende

Simon Ammann reste l’un des meilleurs représentants du saut à ski suisse. Le quadruple champion olympique, qui a célébré son 39e anniversaire fin juin, prévient ses adversaires. Il ne s’agit pas de le pousser trop vite vers la sortie. Il n’a pas encore dit son dernier mot, a-t-il déclaré le week-end dernier lors de l’émission Sportpanorama, diffusée par la chaîne suisse SRF.

Il a d’ailleurs dit ressentir toujours un grand plaisir à sauter. « Je m’étonne moi-même d’avoir toujours cette curiosité pour ma discipline et de ressentir encore cette fraîcheur. J’aime la dynamique et les sensations incroyables que ce sport me procure. Je ne peux pas tout simplement abandonner ces moments pour l’instant », a confié le Saint-Gallois.

Au printemps, le représentant de SSC Toggenburg a d’ailleurs annoncé son intention de poursuivre jusqu’en 2022. Aux Jeux de Pékin, ce sera sa septième participation dans les épreuves de saut à ski aux JO.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

B’hofen! Let’s fly on the fantastic hill! #swisskijumpingteam #swissskiteam #swisscom #helvetiaversicherung #raiffeisenbank #bkw #fisskijumping

Une publication partagée par Simon Ammann (@windrider1981) le

 

Reste que l’hiver dernier, Simon Ammann, 39 ans, a connu sa pire saison depuis de nombreuses années. Son meilleur résultat a été une 16e place sur le Schattenbergschanze d’Oberstdorf. Au classement général de la coupe du monde de saut à ski, il ne pointe qu’en 35e position. Il n’était plus descendu aussi bas depuis la saison 2000/2001, quand il n’avait pas réussi à gagner des points.

Malgré tout, il n’a pas songé à ranger ses skis comme après PyeongChang et sa motivation reste intacte. « Je veux revenir parmi les meilleurs mondiaux, même si ce ne sera pas toujours facile », annonce-t-il.

Rappelons enfin que Simon Ammann vient d’être papa pour la troisième fois.

 

Photo : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.