Saut à ski : Maren Lundby obtient gain de cause

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SAUT À SKI – Il y a du neuf dans le programme des prochains championnats du monde. En saut à ski, les dames utiliseront le grand tremplin. La FIS a donné raison à la Norvège qui réclamait cette modification.

 

La championne norvégienne de saut à ski, Maren Lundby, a été entendue. Le 28 janvier dernier, elle avait critiqué le choix de la Fédération internationale de ski de faire sauter les dames du petit tremplin d’Oberstdorf lors des prochains championnats du monde. Les concurrentes devait en effet s’élancer du HS 106. C’est que stipulait jusqu’ici le programme officiel. Alors même, soulignait la Scandinave dans un communiqué de presse , que le week-end dernier, en coupe du monde, elle a profité, tout comme les autres concurrentes, du HS 137. « Où est la logique là-dedans ? Cela n’a aucun sens », pestait-elle.

Hier, à Zurich  en Suisse, le conseil d’administration de la FIS lui a donné raison. Une correction qui sera présentée au congrès qui se tiendra en Thaïlande en mai.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Cette modification du programme a toutefois une conséquence : aux Mondiaux et aux Jeux Olympiques, il n’y aura plus qu’une journée d’entraînement au lieu de trois.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.