Saut à ski : retour aux affaires à Wisla

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SAUT À SKI – Ce sera le seul week-end de compétitions de l’été. Un Grand Prix d’été a lieu vendredi, samedi et dimanche à Wisla, en Pologne.

 

Ce week-end, un Grand Prix d’été de saut à ski aura lieu à Wisla, en Pologne. En raison de la Covid-19, les deux concours seront les seuls inscrits au calendrier des hommes cet été.

Plus de cinquante participants figureront sur la liste des engagés, annoncent les organisateurs  La qualification est programmée vendredi à 18 heures, les compétitions auront ensuite lieu samedi et dimanche, toutes les deux à 17h30.

 

Nouvelle donne pour le saut à ski

Pour la Fédération internationale de ski, ce rendez-vous est important. Le coronavirus impose de nouvelles contraintes. « C’est l’une des raisons pour lesquelles ce week-end est si important pour nous, nous devons acquérir de l’expérience pour les compétitions en hiver », explique le nouveau directeur du saut à ski, l’Italien Sandro Pertile.

C’est dire qu’un bilan minutieux sera fait après coup afin de procéder aux éventuelles corrections et probables ajustements. Surtout qu’aucun point du programme n’est épargné.

« Cela commence, par exemple, avec la réunion des capitaines d’équipe, où nous devons limiter le nombre de participants, les distances entre les personnes doivent être appropriées, les itinéraires vers les hébergements et le tremplin doivent être spécialement définis et ainsi de suite, c’est un vrai défi », ajoute le responsable.

Seuls 999 spectateurs au total sont actuellement autorisés à Wisla et ceux-ci seront répartis dans les différentes zones du stade. Tout cela ne devrait pas empêcher les athlètes d’offrir un grand spectacle, impatients qu’ils sont de revêtir de nouveau un dossard. Rappelons que la saison dernière s’est brutalement arrêtée à Trondheim en mars dernier.

 

Il va manquer des stars

L’Allemagne sera représentée par David Siegel, Martin Hamann, Moritz Baer et ​​Luca Roth. À noter que pour Siegel, ce sera un retour. Il n’a pas couru depuis janvier 2019, date à laquelle il s’est gravement blessé sur le tremplin de Zakopane.

Deux débutants figurent dans l’équipe slovène. Il s’agit de Jan Bombek et Lovro Kos. Ils accompagneront Anze Lanisek, Timi Zajc, Peter Prevc, Ziga Jelar et Rok Justin.

Du côté des Autrichiens, Gregor Schlierenzauer, Daniel Huber, Jan Hoerl, Philipp Aschenwald, Clemens Leitner, David Haagen et Peter Resinger sont du voyage. Sans Kraft et Hayboeck donc.

Comme nous l’écrivions hier, l’entraîneur norvégiens Alexander Stoeckl a convoqué Anders Haare, Robin Pedersen et Sander Vossan Eriksen.

 

Photo : FIS.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.