Saut à ski | Ruka : Eisenbichler confirme

Markus Eisenbichler, saut à ski, Ruka
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Eisenbichler confirme et s’impose à Ruka devant Zyla et Kubacki.

 

Eisenbichler ne lâche rien

S’il a laissé la qualification de saut de Ruka à Dawid Kubacki, Markus Eisenbichler est bien décidé à ne pas laisser une victoire à ses rivaux. Après avoir dominé son sujet à Wisla, il a tout de suite montré que ce n’était pas qu’un coup d’essai en se reposant à 146m en première manche, de loin le meilleur saut du round. Il prend la tête du concours devant Kubacki et Yukiya Sato, auteur d’un magnifique saut à 140m.

Moins chanceux, Kobayashi, Wellinger et Boyd-Clowes sont tous éliminés, au-delà du top 30.

En finale, Eisenbichler part avec une belle avance de près de 10 points. Avec un second saut à 141m, il ne craque pas et s’impose pour la deuxième fois de la saison, conservant ainsi son maillot jaune.

Dawid Kubacki, Piotr Zyla, saut à ski, Ruka

Dawid Kubacki (POL), Piotr Zyla (POL), (l-r) – © Vianney THBAUT/NordicFocus.

Il devance les Polonais Zyla et Kubacki qui ont sorti du podium Sato, finalement 5e.

Sans leur équipe A, l’Autriche a plus de difficultés à figurer haut dans le classement ce week-end. Leur meilleur représentant est Clemens Leitner, 19e.

 

Tande chute, Forfang disqualifié

Daniel Andre Tande, saut à ski, Ruka

Daniel Andre Tande (NOR) – © Vianney THBAUT/NordicFocus.

La première manche a connu son lot de malheurs chez les Norvégiens. A commencer par la chute de Daniel Andre Tande. Il est alors évacué en civière vers l’ambulance. Après ses problèmes de santé et au genou ces dernières saisons, l’équipe norvégienne craint le pire. Il a ensuite été aperçu en train de se rendre au vestiaire en boitant. Le genou serait-il de nouveau touché ? La fédération norvégienne annonce qu’il faudra attendre encore un peu pour en être certain mais les médecins semblent confiants, le sauteur se tenant debout sans soucis.

 

De son côté, Forfang se voit disqualifié aussitôt son saut réalisé. La raison ? Il s’est élancé alors que le feu vert n’avait pas encore été allumé. La sanction est immédiate : le Norvégien est éliminé et ne prendra pas part à la manche finale. Stöckl, son coach, s’est excusé, admettant qu’il n’avait pas fait assez attention aux feux, encore inquiet après la chute de Tande.

 

Heureusement, Robert Johansson remonte le niveau. Avec deux sauts à 134 et 136m, le moustachu volant entre dans le top 10 et prend une rassurante 6e place après ses problèmes de dos, juste derrière Halvor Egner Granerud et ses 142m, 4e.

 

Deschwanden et Peter dans les points

Du côté des Suisses, le tremplin de saut de Ruka leur réussit. Si Simon Ammann ne passe pas en manche finale, terminant 46e, ses deux coéquipiers sont bien plus performants.

Gregor Deschwanden et Dominik Peter passent tous deux en manche finale. Avec des sauts à 125m et 115.5m, ils terminent 26e et 30e.

 

Prochain rendez-vous dès demain !

 

Les résultats complets

Télécharger (PDF, 232KB)

 

A lire aussi

 

Photos : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.