Saut à ski | Seefeld 2019 : Eisenbichler champion du monde

biathlon, ski de fond, combiné nordique

SAUT A SKI – A Innsbruck, en Autriche, dans une ambiance très populaire, le sauteur Markus Eisenbichler a remporté le titre de champion du monde grand tremplin. Magnifique médaille de bronze pour le sauteur de la Vallée de Joux, Kilian Peier.

 

 

Le ciel bleu est revenu à Seefeld, en Autriche, pour ce quatrième jour des Mondiaux de ski nordique. Après les épreuves du skiathlon ce midi, c’était au tour des sauteurs de s’élancer depuis le mythique tremplin du Bergisel pour le concours individuel grand tremplin.

Au cumul des deux sauts, le sauteur allemand Markus Eisenbichler a été titré champion du monde. Il est couronné grâce à des sauts mesurés à 131,5 et 135,5 mètres. Il devance sur cet individuel grand tremplin son compatriote Karl Geiger et Kilian Peier.

Ryoyu Kobayashi [vainqueur sur ce même tremplin pendant la Tournée des Quatre Tremplins] n’a pas réussi à conserver sa troisième place acquise en première manche. Il a finalement terminé quatrième. Le Japonais devra encore attendre pour décrocher son premier titre de champion du monde.

 

Le film de la première manche

Au cours de ce premier round, c’est le Suisse Kilian Peier qui a le plus marqué les esprits. Dans des conditions moins favorables que ses concurrents, le sauteur de la Vallée de Joux a réussi un vol mesuré à 131 mètres. Grâce à ce très bon résultat, il s’est installé dans le fauteuil de leader provisoire. Il a terminé devant l’Allemand Markus Eisenbichler [vainqueur de la qualification hier] et le Japonais Ryoyu KobayashiCes derniers ont respectivement terminé à 1,2 et 2,6 points du jeune Vaudois de 23 ans.

Mis a part Karl Geiger et sa quatrième place, les autres favoris sont un peu passé à la trappe. Stefan Kraft, Johann André Forfang ou encore Stefan Kraft ont tous les trois été relégués à quasiment dix points du Suisse.

 

La performance Jonathan Learoyd

Ski de fond, biathlon, saut à ski,

Jonathan Learoyd (FRA)  THIBAUT/NordicFocus

Auteur d’une très bonne qualification hier, le Franco-Britannique Jonathan Learoyd a récidivé pendant la première manche de ce concours. En effet, le pensionnaire du Club des sports de Courchevel, a réalisé un saut mesuré à 116,5 mètres. Un bond suffisant pour participer à la manche finale de cette compétition, puisque cette prouesse lui a permis de prendre la 24e place de la première manche.

Malheureusement, le sauteur français est un peu passé à côté de son deuxième saut. Au cumul des deux manches, le sauteur français s’est classé 28e.

Le classement complet

Télécharger (PDF, 132KB)

 

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.