Saut à ski | Seefeld : auteur de la remontée du siècle, Kubacki devient champion du monde

Une, ski nordique, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, biathlon,

SAUT A SKI – Le sauteur polonais Dawid Kubacki a décroché dans la nuit autrichienne, le titre de champion du monde petit tremplin.

 

Sur le tremplin Toni Seelos, à Seefeld, en Autriche, avait lieu le concours individuel petit tremplin des mondiaux de ski nordique 2019.

Sous la neige, c’est le Polonais Dawid Kubacki qui s’est imposé. Il devient pour la première fois de sa carrière champion du monde individuel. 27e du premier sautle Polonais a réussi le come back de l’année pour prendre cette médaille d’or. Il a décroché ce titre grâce à des bonds mesurés à 93 et 104,5 mètres.

Son compatriote Kamil Stoch a pris la médaille d’argent à 2,8 points du leader. La médaille de bronze est quant à elle revenue à l’Autrichien Stefan Kraft. Ce dernier a accusé un retard de 3,5 unités par rapport au nouveau champion du monde.

Ryoyu Kobayashi à lui tout tenté pour conserver sa première place acquise au cours de la première manche, toutefois, le jeune japonais ne prend que la quatorzième place. Une nouvelle grosse déception le leader du classement général.

Le film de la première manche

Dans des conditions défavorables à la pratique du saut à ski, le Japonais Ryoyu Kobayashi a viré en tête à la fin de la première manche. En effet, le futur vainqueur du gros Globe de cristal a dominé le vent de dos ainsi que la neige pour remporter ce premier saut. Il est accompagné sur le podium provisoire par l’Allemand Karl Geiger [médaillé d’argent sur le concours individuel grand tremplin] et par le Slovène Ziga Jelar.

Lors de ce saut, les surprises ont été assez nombreuses. Des grands noms du saut à ski mondial ne sont pas parvenus à décrocher leur ticket pour la manche finale. En effet, pour Piotr Zyla, Daiki Ito, Johann Andre Forfang et Timi Zajc le concours est terminé. D’autres sont se sont qualifiés pour le final round mais ne participeront pas à la chasse aux médailles. Markus Eisenbichler [champion du monde de saut à ski grand tremplin] n’a pas réussi à faire mieux que 25e, Junshiro Kobayashi s’est quant à lui classé 28e.

Nouvelle finale mondiale pour Jonathan Learoyd

Déjà en finale lors de l’individuel grand tremplin, le sauteur du Club des sports de Courchevel a participé au final round malgré un saut mesuré à 86 mètres. Jonathan Learoyd a profité de la défaillance de certains athlètes pour sauter une nouvelle fois. Au cumul des vols le Français a pris la 28e place.

Le classement complet

Télécharger (PDF, 132KB)

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.