Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Simon Ammann après son saut.

Saut à ski : Simon Ammann continue sa carrière

Au terme de la saison passée, Simon Ammann, double champion olympique en saut à ski à deux reprises, a commencé à réfléchir à son avenir. « Après une saison très intense, je me suis accordé beaucoup de temps afin de me reposer et de réfléchir à mon avenir. La longue saison, ma chute et le dur chemin afin de retrouver les tremplins m’ont demandé énormément d’énergie. Je voulais tout d’abord dresser un état des lieux détaillé avec mon entourage sportif et privé le plus proche, et ensuite seulement prendre une décision définitive ».

« Une fois remis de cette saison éprouvante, j’ai pu mener de nombreux entretiens et analyses qui m’ont conduit à la conclusion que la fièvre du saut à ski ne m’avait toujours pas quitté », explique Simon Ammann. « De nombreuses perspectives intéressantes s’ouvraient à moi en dehors des tremplins aussi, mais mon métier de sauteur à ski me procure encore beaucoup de plaisir. Peut-être qu’avec les années, je considère davantage mon sport comme un métier que comme une simple passion. Néanmoins, je suis à nouveau absolument prêt et motivé à m’attaquer aux exigeants blocs d’entraînement de l’été. Le fait d’avoir pu encore sauter l’hiver passé constitue également un facteur extrêmement important.

Les bons résultats du début de saison passée ont beaucoup compté dans sa décision. « Les six places sur le podium obtenues l’hiver précédent m’ont apporté la confirmation que j’étais toujours à la lutte avec les meilleurs sauteurs à ski du monde. Et Noriaki Kasai nous démontre de manière admirable, avec ses 42 ans, qu’il est absolument sensé de pratiquer un sport de haut niveau à cet âge. Après une saison olympique qui n’a pas répondu à mes attentes, il était extrêmement important pour moi de regagner la certitude que je pouvais me classer aux avant-postes. Je peux de plus compter sur un environnement sportif optimal et en ce qui concerne le matériel aussi, nous sommes à un très bon niveau », assure Simon Ammann.

Depuis deux semaines déjà, Simon Ammann a repris l’entraînement d’été avec ses collègues dans les domaines de la force et de la condition physique. Il attendra cependant encore un mois avant d’effectuer ses premiers sauts sur un tremplin : « Je m’accorde encore une petite pause avec le saut afin de me consacrer à ma deuxième passion : le pilotage. Je me prépare actuellement aux examens théoriques de la licence de pilote de ligne et passerai les deux semaines à venir en Angleterre. A côté de l’entraînement, de la famille et de mon passionnant mandat au sein du conseil d’administration des remontées mécaniques du Toggenbourg, ma formation continue dans le domaine aéronautique nécessite du temps, que je prends volontiers à cette période de l’année ».

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Swiss-Ski se réjouit de cette décision, comme le confirme le chef de discipline Berni Schödler : « Pour nos jeunes athlètes, il est crucial de pouvoir profiter d’un sauteur d’exception comme Simon Ammann. Par son engagement et sa volonté de se surpasser, il montre aux jeunes athlètes les qualités qui sont nécessaires afin d’accéder à l’élite mondiale absolue. Je suis persuadé que la nouvelle répartition des rôles au sein de l’équipe des entraîneurs peut profiter à Simon Ammann et qu’avec sa décision, il peut en contrepartie apporter un élan supplémentaire à cette dernière ».

Quant à savoir pour combien de temps encore Simon Ammann s’élancera des tremplins, le principal intéressé laisse volontairement la question ouverte : « Dès que je sentirai l’heure de la retraite arriver, je reconsidérerai ma décision. Nous verrons bien quand ce moment viendra. A l’heure actuelle, je me réjouis du début de la saison et je m’engage avec une grande motivation dans la préparation du Grand Prix d’été et de la saison d’hiver à venir. »

 

Photo : Agence Zoom

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. Mike

    17/05/2015 à 14 h 06 min

    Vas-y Simi, c est reparti pour un tour 🙂
    S il parvient a retrouver la confiance a la réception il pourra se battre pour les podiums !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

13:55. Une semaine après le Samse Summer Tour de Chaux-Neuve (Doubs), Gérardmer (Vosges) devait accueillir, ce week-end, une nouvelle étape du circuit national estival...

Saut à ski

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne sauteuse chamoniarde Marine Bressand de se...

Ski nordique

20:27. Ce samedi, le stade de la Côte Feuillée de Chaux-Neuve (Doubs) accueillait une nouvelle étape du Samse Summer Tour de saut à ski...

Saut à ski

13:52. Le premier concours programmé à Bischofsgrün (Allemagne) vendredi après-midi ayant été annulé à cause des mauvaise conditions aérologiques, les sauteuses engagées depuis une...

Saut à ski

Alors que les sauteurs à ski français ont participé, il y a une semaine, au Grand Prix d'été de Courchevel (Savoie), ils vont descendre...

Saut à ski

En février 2023, la coupe du monde masculine de saut à ski ne s'arrêtera finalement pas outre-Atlantique, faute d'argent.

Saut à ski

13:21. La Courchevelloise Lilou Zepchi est bien au-dessus de la concurrence. Déjà lauréate des deux concours de Klingenthal (Allemagne) puis du premier de Pöhla...

Saut à ski

21:11. Après un jour de pause, la tournée allemande de l’OPA Cup féminine de saut à ski était de retour ce mercredi en fin...