Saut à ski | Wisla : l’Autriche au bout du suspens

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SAUT À SKI – Les sauteurs ont fait le show sur ce premier par équipe de la saison dont l’Autriche est ressortie gagnante face à l’Allemagne.

 

L’Allemagne et l’Autriche au coude à coude

Neuf équipes s’élancent aujourd’hui du haut du tremplin de Wisla. Dans des conditions plutôt équitables, l’Autriche, l’Allemagne et la Pologne à domicile prennent les rênes de la compétition. Les Norvégiens, qui sont habitués à mieux, font bien pâle figure à côté. Après la première manche, ils ne sont que 4e mais semblent trop loin pour espérer un podium, à plus de 30 points de la Pologne.

L’Allemagne et l’Autriche, si souvent à la lutte, se battent sans relâche. Après les quatre groupes, il n’y a que 0.7 point d’écart entre la Mannschaft et la Wünderteam. Les deux ennemis de toujours sont dans un mouchoir de poche, bien représentés par leurs sauteurs, en grande forme en ce début d’hiver.

Pour preuve, les meilleurs sauts de la première manche sont signés Daniel Huber et Karl Geiger, suivis de près par Dawid Kubacki. Son compatriote Kamil Stoch, en revanche, déçoit dans le 4e groupe et voit se creuser l’écart entre la Pologne et le reste du podium. Etonnant après sa victoire en qualifications hier. Il se rattrape en seconde manche, améliorant de 8m sa performance.

 

Kamil Stoch, Bischofshofen, saut à ski

Kamil Stoch (POL) – Tumashov/NordicFocus

 

Simon Ammann, de son côté, ne fait pas de miracle. La Suisse n’est que 8e et dernière qualifiée à l’issue de la première manche. Un retour de bâton difficile alors que l’équipe doit se battre sans Killian Peier, blessé. La République Tchèque, elle, est éliminée.

 

L’Autriche au bout du suspens, avec panache

Sur le tremplin Adam Malysz, l’ambiance se fait lourde alors qu’approche le dénouement de ce premier par équipe de la saison.

Michael Hayböck ouvre les hostilités du côté de l’Autriche en se reposant à 131.5m, égalant les meilleurs sauts de première manche. Constantin Schmid, lui, ne réussit pas le même exploit et l’Autriche reprend donc la tête, à trois groupes de la fin du concours. Malgré l’effort de Pius Paschke dans le 2e groupe, l’Allemagne ne parvient pas à reprendre la tête à mi-chemin de la manche.

Alors que le vent se fait plus fort de dos, le jury décide de remonter la barre d’élan. De quoi faire plaisir aux trois premières nations et au public, relégué en dehors du stade mais qui se fait entendre. Kubacki, motivé, signe encore un énorme saut à 130.5m, aussitôt suivi par Daniel Huber qui se pose au fond du tremplin, à 135m. L’Autriche, avant d’attaquer le dernier groupe, se retrouve avec 3.5 points d’avance.

 

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Daniel Huber (AUT) – Thibaut/NordicFocus

 

Le suspens est à son comble alors que s’élancent Markus Eisenbichler puis Stefan Kraft pour clôturer ce concours. Mais voulant trop bien faire, l’Allemand se manque et se fait pénaliser sur sa note de style. Stefan Kraft n’a qu’à profiter de son dernier saut, s’imposant aux côtés de Michael Hayböck, Philipp Aschenwald et Daniel Huber. 

L’Autriche devance l’Allemagne. La Pologne complète le podium, un peu déçue pour cette ouverture à domicile. La Norvège est quatrième devant le Japon et la Slovénie. La Russie et la Suisse ferment la marche.

 

 

Les sauteurs se retrouveront demain, cette fois-ci en individuel pour la première compétition de la saison.

 

Les résultats complets

Télécharger (PDF, 216KB)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.