Saut à ski | Zakopane : Stoch prophète en son pays

Stoch, Zakopane, saut à ski, Grand Prix
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SAUT À SKI – Le Polonais Kamil Stoch remporte le concours individuel de Zakopane, à domicile. Le digne successeur d’Adam Malysz devance son compatriote Kubacki et le Japonais Yukiya Sato, nouveau recordman du Wielka Krokiew.

 

Les Polonais appelaient cela la “klątwę Zakopanego”, soit la malédiction de Zakopane. Ils utilisaient ce terme pour qualifier la relation qu’entretenait Kamil Stoch avec le Wielka Krokiew de Zakopane. Effectivement, ses deux derniers hivers, l’ex vainqueur du gros globe de cristal n’a pas réussi à se hisser en manche finale sur le tremplin de la voïvidie de Petite Pologne. Aujourd’hui, celui qui vit dans cette ville considérée comme la capitale des sports d’hiver polonais a vaincu cette malédiction en remportant le concours comptant pour les Grands Prix FIS d’été. Avec brio.

 

Une journée maîtrisée de bout en bout

Dès le trial jump, qu’il a remporté, on sentait Kamil Stoch dans son élément. Sa bonne forme s’est effectivement vérifiée lors de la première manche où il s’est posé à 137.5 mètres. Cependant, deux hommes étaient devant lui : son compatriote Jakub Wolny (140 mètres) et, surtout, le Japonais Yukiya Sato (voir ci-dessous).

À quelques points de la tête, Stoch a su trouver les ressources pour réaliser un très bon second saut. Il faut dire que ce n’était pas simple tant les conditions éoliennes étaient compliquées à gérer pendant la manche finale. Le vent s’est soudain levé de face : c’était trop bon à sauter. Alors qu’il restait 13 athlètes en haut du tremplin, le concours a été stoppé une dizaine de minutes. La compétition a ensuite pu aller jusqu’à son terme mais l’idée d’annuler de la manche finale a du passer par la tête des décideurs de la FIS. 

Finalement, donc, Kamil Stoch l’emporte mais avec une toute petite marge sur Dawid Kubacki, 5e de la première manche. Sato complète le podium après avoir quelque peu craquer sous la pression du très nombreux et bruyant public polonais.

 

Peier dans le top 5, certaines stars en dedans

Le Suisse Killian Peier, vainqueur de la qualification vendredi, termine à la cinquième place signant son quatrième top 5 en Grand Prix FIS d’été. Timi Zajc, leader du général, est 7e : il conforte son avance sur Karl Geiger, 13e, Evgeniy Klimov, 11e, et Robert Johansson, 24e.

Le Norvégien Johann André Forfang, un temps recordman du tremplin au cours du week-end, est 10e, Stefan Kraft 19e, Richard Freitag 25e, Simon Ammann 26e et Peter Prevc 30e. Gregor Schlierenzauer, 35e, et Domen Prevc, 37e, n’ont même pas passé le cut de la première manche.

 


Yukiya Sato meilleur que Bartol

Le Japonais Yuliya Sato, vainqueur hier du concours par équipes, était en tête du concours après la première manche. Si c’était le cas, c’est parce qu’il a réalisé un saut énorme à 145 mètres. Il s’agit du nouveau record du tremplin de Zakopane, le Wielka Krokiew. Le Slovène Tilen Bartol est battu d’un mètre. C’est aussi le plus long saut de l’Histoire du saut à ski sur le sol polonais. 


 

Les résultats complets du concours de Zakopane

Télécharger (PDF, 140KB)

 

Le général des Grands Prix FIS d’été

Télécharger (PDF, 87KB)

 

La prochaine étape des Grands Prix FIS d’été est prévue le week-end prochain (22, 23 et 24 août) à Hakuba (Japon) : Ryoyu Kobayashi, le roi de l’hiver passé, fera sa rentrée.

 

Photo : Archive Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.