Saut : baptême du feu réussi pour Jonathan Learoyd

SAUT – En Suisse, le jeune Jonathan Learoyd a montré de belles choses pour sa première coupe continentale.

 

La coupe continentale de saut à ski a fait étape les 27 et 28 décembre à Engelberg. Le tremplin était encore en très bon état après le week-end de coupe du monde. « Même si la pente ressemblait un peu à une patinoire, nous avons pu sauter dans des conditions très correctes », estime l’entraîneur français Nicolas Dessum. Les tricolores sont d’ailleurs restés un jour supplémentaire avec les Suisses et les Allemands pour profiter de l’équipement (HS 137 m) à l’entraînement et voler un peu.

En ce qui concerne les résultats, Jonathan Learoyd est resté sur sa bonne lancée : il s’est tout de suite bien adapté au tremplin, a réussi de belles compétitions et obtenus des résultats un peu inattendus… Il finit 11e et 26e. « Il s’agit d’un super bilan pour des premières COC et premiers sauts  sur neige sur grand tremplin cette saison », se félicite son coach.

 

Mathis Contamine disqualifié

Paul Brasme n’a pas encore retrouvé la confiance qui lui permettrait de s’exprimer à 100% au tremplin, ce qui est un peu frustrant étant donné sa bonne forme du moment. Il réussi cependant à rentrer en finale le premier jour, 29e, mais pas le second, 44e.
Quant à Mathis Contamine, il a découvert à ses frais l’exigence des contrôles de combinaison sur les circuits de haut niveau. Il s’est malheureusement fait disqualifier en haut du tremplin lors des deux compétitions, bien qu’il est utilisé le même matériel que le week-end dernier… « La rigueur plus importante des contrôleurs et un peu trop de stress semblent être les causes de ces exclusions », explique Nicolas Dessum. Le deuxième jour, il n’a même pas été mesuré, il a bougé alors que le contrôle était en cours… Pas de pitié ! Mais il a découvert un nouveau tremplin (le premier grand sur neige de sa carrière), était au sommet de l’élan aux côtés de Rune Velta, Andreas Kofler ou Tom Hilde et ne se fera probablement plus jamais avoir à un contrôle dorénavant ! A 14 ans, c’est déjà pas mal…
On notera enfin que l’Autrichien Clémens Aignier a remporté le premier concours. Pour le second, il se contente de la deuxième place, derrière le Norvégien Tom Hilde. Le Slovène Tilen Bartol n’a pas participé à ces deux compétitions. Il garde néanmoins la tête du classement général.

 

 

Photo : Kirsten Jansen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.