Saut : ce qui attend Vincent Descombes-Sevoie et Coline Mattel

L’hiver prochain, le programme des sauteurs est chargé. Coupe du monde, 4 tremplins, JO et Mondiaux : les occasions de briller ne manqueront pas. A noter le retour de Titisee-Neustadt dans le circuit et l’arrivée de la Roumanie comme pays hôte. Le Grand prix d’été débutera lui à Hinterzarten fin juillet. Une étape est prévue en France, à Courchevel, les 15 et 16 août.

  

Capture d’écran 2013-03-30 à 18.16.21

Le Grand prix d’été 2013 de la FIS commencera le dernier week-end de juillet à Hinterzarten (Allemagne). Outre une compétition individuelle pour les hommes et les dames, une épreuve par équipe mixte est programmée en Forêt Noire. Ce sera le coup d’envoi d’une année riche en événements.

Une semaine plus tard, les hommes se déplaceront en Pologne, où compétitions individuelle et par équipe se tiendront à Wisla. Les 14 et 15 août, les dames et les hommes s’affronteront à nouveau ensemble à Courchevel (France), dans la même configuration qu’à Hinterzarten.

Après une venue à Einsiedeln (Suisse), les sauteurs poursuivront avec deux épreuves individuelles  en Asie, à Hakuba (Japon) précisément. Nous serons alors fin août. Les athlètes auront à nouveau à effectuer de longs trajets mi-septembre. Tous sont attendus pour des épreuves individuelles à Nizhny Tagil (Russie) et Almaty (Kazakhstan).

Traditionnellement, le Grand prix d’été masculin se termine par les deux étapes à Hinzenbach (29 septembre) puis Klingenthal (3 octobre). Ce sera encore le cas.

 

Coupe du monde, 4 tremplins, JO et Mondiaux

 

Quelques semaines plus tard, les athlètes effectueront leur rentrée à la Vogtland-Arena ; la saison de la coupe du monde 2013/14 ne démarre pas en Europe du Nord, mais à Klingenthal (Allemagne) les 23 et 24 novembre (équipe et individuelle).

Après les concours à Kuusamo (Finlande) et Lillehammer (Norvège), le circuit sera de retour à Titisee-Neustadt (Allemagne), qui redevient cette année station hôte. Ce sera les 14 et 15 décembre. Engelberg (Suisse) demeure la destination des compétitions finales avant la pause de Noël.

Les 4 Tremplins seront ensuite le premier grand temps fort de 2014. Une semaine plus tard, les 11 et 12 janvier, les compétitions auront lieu à Bad Mitterndorf (Autriche).

Après l’épreuve par équipe et la compétition individuelle à Zakopane une semaine plus tard, les équipes se rendront à Sapporo (Japon) fin janvier. Willingen reste dans le calendrier avec deux concours les 1er et 2 février, bien qu’il n’y aura pas de FIS Team Tour la saison prochaine.

La lutte pour l’or olympique, l’argent et le bronze aura lieu à Sochi (Russie) du 7 au 23 septembre.

La coupe du monde se poursuivra ensuite dans le Grand Nord du 26 février au 9 mars. Un total de six concours aura lieu à Falun.

Vers la fin de la saison, les athlètes auront de nouveau la chance de gagner des médailles lors des championnats du monde à Harrachov (République tchèque).

L’hiver prendra fin avec l’étape de Planica du 21 au 23 mars.

 

Les premières coupes du monde en Roumanie

 

La coupe du monde féminine commencera par un mixte et une compétition individuelle les 6 et 7 à Lillehammer (Norévège). Les athlètes devront ensuite rester de nombreuses heures en avion, avec les prochains arrêts qui seront Vancouver (Canada) et Tchaïkovski (Russie).

Après une pause pour Noël et le Nouvel An, les premiers concours 2014 auront lieu en Allemagne les 4 et 5 janvier. On ignore encore où se dérouleront les compétitions. Sur les deux week-ends suivants, les filles s’affronteront sur les tremplins du Japon (Sapporo et Zao).

Puis elles reviendront en Europe pour les étapes de Ljubno (Slovénie) et Hinzenbach (Autriche), avant les compétitions à Rasnov les 1er et 2 mars. Ce seront les premières coupes du monde en Roumanie.

La saison se terminera alors avec les compétitions au Holmenkollen d’Oslo (9 mars) et à Falun (15 et 16 mars).

 

Le calendrier des Grands prix d’été : cliquez ici
Les Grandx pris d’été dames : cliquez ici
Le calendrier de la coupe du monde 2013-2014 : cliquez ici
La coupe du monde féminine : cliquez ici

 

Bonus : Vincent Descombes-Sevoie, champion de France