Saut : Jakub Wolny, le nouveau Polonais dont les Français devront se méfier

Le Polonais Jakub Wolny a confirmé qu’il pouvait intégrer l’élite du saut international. Une chute à Kingenthal a momentanément freiné ses ardeurs. Mais l’hiver n’est pas compromis pour lui.

 

Avec le Norvégien Phillip Sjoeen, le Polonais Jakub Wolny a été l’une des révélations de la saison estivale des Grands prix.Mais le sauteur s’est blessé lors de la qualification pour la finale du concours de Kingenthal. Une blessure au genou l’a contraint de s’éloigner des tremplins pendant cinq à six semaines.

 

 

Jakub Wolny qui est né à Bielsko-Biala dans le sud de la Pologne, a grandi à seulement quelques kilomètres de Zakopane et Wisla ; ce qui ne pouvait faire de lui qu’un sauteur à ski. C’est à l’âge de sept ans qu’il s’est envolé pour la première fois. Un véritable coup de foudre.

Il a fait ses débuts en coupe FIS en janvier 2011 à Szczyrk où il a terminé 57e. Lors de la saison suivante, il n’a pas non plus été en mesure de réaliser de meilleurs résultats. Aussi ses 13e et 17e places lors de la première coupe continentale en août 2013 en Finlande ont-ils beaucoup surpris les observateurs. De quoi lui donner confiance en ses capacités et le hisser jusqu’au podium.

Aux Championnats du Monde à Val di Fiemme (ITA) en 2014, il a remporté le titre individuel en juniors et, avec Klemens Muranka, Krzysztof Biegun et Aleksander Zniszcol, la médaille d’or par équipe.

 

Bons et mauvais moments à Klingenthal

A 19 ans, rien ne semble donc pouvoir arrêter Jakub Wolny. Pendant l’été, il a participé à la coupe continentale et au Grand Prix de la FIS ; il s’est hissé dans le top 30 dans 22 des 24 compétitions. Dans sa ville natale, Wisla en août, le jeune homme a raté de peu le podium sur le premier circuit et a fini deux fois quatrième. En septembre à Klingenthal, et ce pour la première fois cette année, le jeune Polonais a sauté 140 m et a été déclaré vainqueur, jusqu’à ce qu’il soit disqualifié. Sa combinaison n’était pas conforme aux règles ; il a chuté à la 30e place. Le lendemain, Jakub Wolny a pris sa revanche, et enfin décroché sa première victoire en coupe continentale. Le jeune talent a également brillé  dans les deux compétitions suivantes à Stams (AUT). Il a du même coup pris la tête du classement général.

 

Nous avons besoin de jeunes gens comme lui.

 

Jakub Wolny n’a pas baissé la garde à Hinzenbach (AUT). Ses coéquipiers étaient impressionnés: « Je suis heureux que Jakub soit engagé sur un si bon chemin », a commenté le double champion olympique Kamil Stoch. Et d’ajouter : « Il prouve que notre équipe est en forme. Nous avons besoin de jeunes gens comme lui. » Puis : « Il a du potentiel».

Le meilleur athlète polonais de l’été, Piotr Zyla, ne disait pas autre chose :  « Il est vraiment bien en ce moment et s’il continue de s’entraîner aussi dur, il peut obtenir les mêmes bons résultats en coupe du monde qu’en coupe continentale. »

 

… Encore Klingenthal

 

Jakub Wolny

 

Sauf qu’à Klingenthal toujours, lors de la finale du Grand Prix FIS cette fois, il s’est blessé lors de son atterrissage. Indisponible pendant environ un mois et demi, il sera probablement absent du premier rendez-vous de la coupe du monde. La saison n’en est pas moins perdu pour le lui.

 

Source : FIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.