Schonach : le retour du patron Lamy Chappuis

Jason Lamy Chappuis a remporté à Schonach son deuxième succès de l’hiver. Bien placé après le saut, le Jurassien a fait parler sa science de la course pour s’imposer en costaud. 

Le contexte

Les conditions climatiques n’ont pas permis ce matin la tenue du concours de saut pour cet individuel de Schonach. Dans ces conditions, c’est le pocket jump qui fait référence. Et vendredi, c’est le Norvégien Klemetsen, auteur d’un joli podium hier, qui a le mieux sauté devant Eric Frenzel (+7 sec) et Akito Watabe (+9 sec) et Jason Lamy Chappuis 5e à 19 sec. Autant dire que la course s’annonce très ouverte sauf si Frenzel et Watabe, les deux meilleurs de la saison actuelle, décident de s’associer tout au long de ce 10 km. Car derrière eux, la meute sera énorme : 30 athlètes sont en effet dans la minute avec de sérieux clients en ski de fond comme les norvégiens Shmid, Mikko Kokslien ou Magnus Krog. Les autres Français sont en embuscade : François Braud est 25e, Sébastien Lacroix et Maxime Laheurte (40e ex-aequo) et Théo Hannon, dernier qualifié pour ce 10 km (50e). Après la déconvenue de Ramsau la semaine dernière et la course manquée hier, les Français sont attendus sur cette dernière course de 2013, ne serait ce pour faire le plein de confiance avec l’étape de la coupe du monde de Chaux-Neuve mi-janvier.

 

Jason Lamy Chappuis

La course

La course démarre pied au plancher pour Eric Frenzel et Akito Watabe qui ne se retournent pas sur l’énorme meute à leurs trousses. Le Japonais relaye l’Allemand sur la neige sale (et rare !) de la piste de Schonach. A mi-course, le tandem ne compte plus que 5 sec d’avance sur le groupe emmené par Jason Lamy Chappuis. Un kilomètre plus tard, la jonction est faite. Mais dans les skis du Français figurent de nombreux outsiders avec Kircheisen, Rydzek, Krog, Pittin, Fletcher…

Sous la pluie et face aux bourrasques de vent, un groupe d’une dizaine de combinés figure désormais aux avant-postes. Le troisième tour de piste est plutôt tranquille alors que le duo norvégien Moan – Kokslien grapille régulièrement du terrain.

Beaucoup de nervosité à l’entame du denier tour sur une piste très étroite. Au pied de la bosse, Watabe remet tout le monde en file indienne mais les Norvégiens sont bel et bien présents. Lukas Klapfer accélère à son tour avec Jason Lamy Chappuis et Alessandro Pittin sur son porte-bagage.

La dernière difficulté permet aux deux meneurs d’appuyer encore sur l’accélérateur et de faire un petit trou sur leurs poursuivants. Lamy Chappuis lance le sprint de loin et s’impose en costaud devant Rydzek et Watabe, qui signe encore un podium !

Sébastien Lacroix signe une belle remontée à la 19e place, François Braud 33e…

 

Jason Lamy Chappuis : "C'était difficile aujourd'hui avec le vent mais aujourd'hui,  je suis content de cette victoire".

Jason Lamy Chappuis : “C’était difficile avec le vent mais aujourd’hui, je suis content de cette victoire”.

L’enseignement du jour

Le patron est de retour. Bien placé après le saut, Jason Lamy Chappuis a prouvé qu’il était le meilleur tacticien du circuit pour remporter sa 2e victoire de la saison. Voilà de quoi le rassurer avant les fêtes. C’est aussi la 25e victoire de sa carrière !

Le quatre majeur français devrait faire l’impasse sur la prochaine coupe du monde. Ce sera l’occasion de voir à l’oeuvre les jeunes Hugo Buffard, Samuel Guy brillants en coupe continentale et sans doute Théo Hannon (liste à confirmer).

Le classement du jour.

Photo Agence Zoom –


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.