Sébastien Lacroix : « Chaux-Neuve est l’étape la plus importante de l’année »

En cette année sans olympiades ou championnats du monde, la coupe du monde a forcément une connotation particulière pour les combinés français. Et le jour J approche à grands pas.

Pour Sébastien Lacroix, ce n’est ni plus ni moins que « l’épreuve la plus importante de la saison pour nous Français. Je vais récupérer et me préparer pour un super week-end ou beaucoup de spectateurs seront présents j’espère.» Avant le rendez-vous en terre jurassienne, Lacroix reste sur un week-end mi-figue mi-raison marqué par la 4e place du relais et sa 17e en individuel. « Nous sommes tous un peu déçus de ne pas monter sur le podium car nous savons que notre niveau est là. De mon coté, je suis assez satisfait de mon concours car j’ai fait un bon saut au tremplin (120m) même si je sais que je n’étais pas aussi relâché que je le peux et que ceci m’a couté quelques mètres. François à fait lui un joli saut à 127m, Maxime 125, alors que Jason à raté son saut à 108,5m. C’est dommage, mais c’est le sport et cela prouve que même lui peut rater des sauts! Il est humain aussi !» Sur la course de fond, les Français n’ont jamais été en mesure de revenir sur le trio de tête qui a porté une accélération à Lamy Chappuis revenu dans leur sillage en fin de course…
Et le dimanche, «l’épreuve individuelle a été moyenne pour moi. Au tremplin j’ai fait un bon saut techniquement, mais trop tard! C’est à dire que j’ai poussé un peu dans le vide, et du coup j’ai perdu beaucoup de mètres. J’étais forcément déçu d’être 23ème du concours.J’espérais forcément une meilleure course, même si ma félure à la cote m’avait un peu perturbé durant l’entraînement. J’étais en manque de course et je l’ai senti.»
Les épreuves allemandes auront au moins permis aux bleus de retrouver la compétition internationale après une longue pause. Et quand on voit Jason 7e, François Braud 18e et Maxime Laheurte 20e, on peut espérer de belles performances ce week-end pour nos tricolores.