S. Lacroix et F. Braud : deux champions du monde à l’interview

Très en vue ce week-end à Chaux-Neuve puis à Prémanon, le double champion du monde de combiné nordique Sébastien Lacroix et son collègue également médaillé d’or sur le relais à Val di Fiemme l’hiver dernier, François Braud, reviennent sur leur préparation estivale. Voici la première partie de cet entretien. La suite est à découvrir à 18h.

 

Ce samedi, le soleil décline sur le stade de la Côte Feuillée de Chaux-Neuve. Le premier saut de ce concours d’été s’est plutôt bien passé pour les deux copains de l’équipe de France. Ravis de retrouver un dossard et le site qui accueille la coupe du monde en janvier, Sébastien Lacroix et François Braud nous accordent un moment pour passer en revue leur actualité estivale.

 

Comment s’est passé votre été ?

Sébastien Lacroix : Dans l’ensemble, bien. On a bien travaillé, enchaîné pas mal de stages et également beaucoup de sauts à Courchevel. On va désormais bouger un peu plus à l’étranger comme à Planica et Oberstdorf. L’entraînement se poursuit avec des séances un peu plus difficiles maintenant. Un peu fatigué mais on travaille bien, c’est l’essentiel.

 François Braud : Jusqu’à présent, tout se passe vraiment bien. J’ai fait un bel été avec des sauts de qualité à chaque stage. Comme dit Seb, on a beaucoup sauté à Courchevel, il est désormais tant qu’on change de tremplin. Ça fait du bien de mettre le dossard pour ce week-end de compétition (samedi à Chaux-Neuve et dimanche à Prémanon) car on ne va pas faire les grands prix de saut cet été.

 

Capture-d-ecran-2013-08-19-a-12.35.24.png
Les deux champions du monde ont pu mesurer leur côte de popularité auprès des jeunes Jurassiens. 

 

Finalement, les compétitions françaises où les spectateurs pourront vous suivre seront rares d’ici à la reprise de la saison de combiné nordique ?

Sébastien Lacroix : Oui c’est vrai qu’après ce week-end, il restera une coupe de France en octobre et c’est tout. Sinon, on fera les France de rollerski à Prémanon le week-end prochain, ça devrait être pas mal de se confronter aux autres disciplines !

 

Sebastien Lacroix : L’étape du Tour a été un bon moment”

 

Capture d’écran 2013-08-19 à 12.34.10

Légèrement blessé au genou au printemps dernier, Sebastien Lacroix est désormais en pleine possession de ses moyens. Il l’a démontré tout au long de ce premier week-end de compétition de l’été.

 

Justement, le travail physique s’est poursuivi tout l’été en parallèle du travail au tremplin… 

Sébastien Lacroix : Non, on n’a rien fait du tout cette année (rires). Oui, on a beaucoup enchaîné les semaines de volume, fait pas mal de vélo avec l’étape du Tour.

François Braud : Enfin… tu l’as faite !

Sébastien Lacroix : Ça a été un bon moment, difficile car il nous manquait des kilomètres dans les jambes mais le but c’était de finir et se faire plaisir. Pour le reste de la préparation, elle s’est faite à base de ski-roue, footing enfin, la routine j’allais dire tout en profitant d’une belle météo cet été. Mais c’est vrai que ces derniers temps, les séances d’intensité arrivent, les séances de muscu sont un peu plus chargées aussi où on se rentre dedans.

 

Aucun souvenir de votre blessure ce printemps lors des France à Chaux-Neuve ?

Sébastien Lacroix : Non, pas du tout. Aucune gène depuis un mois et demi.

 

La suite de cet entretien sera publiée à 18h.