Sébastien Lacroix : « La journée a été mitigée »

La victoire de Jason Lamy Chappuis ne doit pas cacher la performance de Sébastien Lacroix. Malgré un saut moyen, il réalise le 5e temps sur les skis, pour finalement terminer en 11e position.

 

downloader-5.php.jpeg

La joie dans le camp français.
Photo : Christophe Pallot/Agence Zoom 

 

Jason Lamy Chappuis makes up 1’13’’ with amazing fast ski to win the first Nordic Combined gold medal at Val di Fiemme.

En anglais comme en français, l’exploit réalisé par le Bois d’Amonier, hier à Tesero, résonne aux oreilles comme une douce mélodie. « Même moi je n’y croyais pas », commentait le Jurassien hier soir sur Eurosport.

« Jason Lamy Chappuis est formidable », titrait de son côté L’Equipe, après la course. Dans le journal, l’intéressé décrit son état d’esprit au soir d’une journée historique : «J’ai l’esprit libéré. Je jouais ma saison sur cette quinzaine de jours et mes Mondiaux sont de toute façon déjà réussis. Maintenant, je veux partager cette médaille avec les copains dimanche. »

« Dure première compétition pour moi aujourd’hui, a pour sa part réagi François Braud, après la course d’hier. Je vais vite oublier et me tourner vers la prochaine course, le par équipes dimanche. » Le Chamoniard est classé 26e, à 2,23 minutes de son coéquipier.

 

« J’ai tout de suite aimé mes skis »

L’autre Bois d’Amonier, Sébastien Lacroix, finit au 11e rang : « La journée a été mitigée », résume-t-il. Au tremplin, le combiné n’a pas réussi à trouver ses marques. « En fait, depuis que nous sommes ici, je n’ai pas fait de super saut et le dernier entraînement d’hier [jeudi, ndlr.] était difficile. Je ne suis pas arrivé très confiant, mais j’avais à cœur de bien faire. J’ai plutôt bien lancé mon saut au bout du tremplin ; mais le gros problème c’est que je manque de relâchement en vol. » Au final, il se retrouve 31e à 2,12 minutes de la tête qu’occupe le Norvégien Haavard Klemetsen. En prévision de la compétition par équipes de dimanche, Sébastien Lacroix a prévu aujourd’hui de sauter et de sauter encore.

Pendant la course de ski de fond de 10 km, il a par contre prouvé sa forme dans cette seconde phase de l’épreuve. Il a profité, comme Jason Lamy Chappuis, du savoir-faire du staff tricolore : « J’ai tout de suite aimé mes skis, les techniciens ont vraiment fait un super travail et je glissais très bien. » Au final, il réalise le 5e temps à 4 secondes de son voisin de la Station des Rousses.

Enfin, le Vosgien Maxime Laheurte a réussi à tenir son rang : 15e après le saut, il enregistre le 15e temps au classement général.

 

Jason Lamy Chappuis sur L’Equipe TV : 

 

> Le classement : cliquez ici.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade