Seconde de la poursuite face à Laura Dahlmeier, Marie Dorin-Habert s’empare du maillot jaune

BIATHLON – Marie Dorin-Habert s’est dépouillée pour arracher un second podium consécutif sur la poursuite de Pokljuka derrière Laura Dahlmeier qui offre un doublé à l’Allemagne après le succès de Simon Schempp. Kaisa Makaraïnen complète le podium devant Soukalova et Preuss.

Deux femmes contre le reste de la meute ! Après deux tirs couchés parfaits, Marie Dorin-Habert, vainqueur du sprint, et Laura Dahlmeier, pointaient avec plus de 30 sec d’avance sur leurs poursuivantes Soukalova et Makaraïnen. La course ressemblait à un copier-coller de la course masculine où le duel franco-allemand Fourcade-Schempp a tenu en haleine les supporters de Pokljuka…

La donne ne changeait pas à l’issue du premier tir debout avec un nouveau “clean shoot” pour les deux athlètes de tête.

Restant ski dans ski voire côte à côte sur la piste, la Française et l’Allemande ne prenaient pas de risques, comptant alors 28 sec d’avance sur Makaraïnen revenue de la 10e à la 3e place provisoire. Mais Marie Dorin-Habert, visiblement fatiguée et souffrant d’une chaleur relative de 8 degrés, chutait dans un virage avant de rejoindre le pas de tir.

Face à l’Allemande parfaite, la tricolore s’accrochait comme une lionne derrière sa carabine pour signer elle aussi le 20/20 ! Sur l piste, Marie Dorin-Habert tentait de revenir au train sur la leader provisoire. Mais Dahlmeier, en costaud, ne laissait pas la moindre chance à la Dauphinoise qui signait un second podium consécutif.

Mais surtout, Marie Dorin-Habert s’emparait du maillot jaune de leader de la coupe du monde de Pokljuka : un superbe cadeau de Noël avant l’heure. Une première pour une Française depuis Sandrine Bailly en 2008 !

« Je suis très contente car je n’ai pas fait beaucoup de 20/20 dans ma carrière. Ça remonte à au moins 7 ans pour la dernière fois, souriait la lumineuse Marie Dorin-Habert sur L’Equipe 21. J’étais vraiment au combat durant toute la course avec l’Allemande et vraiment, je suis très contente de mon tir. Concernant la chute, je pense que j’ai fait la neuneu toute seule dans le pas tournant à droite, je perds qques secondes mais je ne me suis pas fait mal. Ça fait partie de la course, j’aurais dû tenir debout sur les skis. »

Le bilan est moins satisfaisant pour les autres Françaises même si Anaïs Bescond gagne une place (26e) gagnant ainsi son ticket pour la mass-start. Justine Braisaz signe une très belle remontée à la 32e place avec son dossard 49 (18/20). Anaïs Chevalier (4 fautes) est 43e, Célia Aymonier termine 49e après une entame de course délicate (7 fautes en trois tirs).

 

Résultats

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.