Simon Desthieux : « Je ne pensais pas pouvoir attaquer un jour une saison comme ça »

Il est le biathlète français du week-end. Simon Desthieux a réussi son entrée dans la saison 2013-2014 avec, à Sjusjoen, une troisième place au sprint de samedi et une sixième à la mass-start de dimanche. Les sélections norvégiennes pour la coupe du monde à laquelle il participait réunissaient d’autres nations, comme les Allemands, les Ukrainiens et les Autrichiens. Entretien exclusif avec le Jurassien de Hauteville depuis la Norvège.

 

3e du sprint samedi, 6e de la mass-start aujourd’hui : il y a de quoi être satisfait de votre entrée en matière avec la saison 2013-2014 ?

Oui, je suis très satisfait, je ne pensais pas pouvoir attaquer un jour une saison comme ça ! Ce week-end a été pour moi très riche en expériences, je n’avais jamais fait de mass-start à ce niveau, et c’est une excellente répétition de ce qui, je l’espère, viendra plus tard.

En arrivant à Sjusjoen, avez-vous tout de suite ressenti de bonnes sensations ?

Les sensations étaient plutôt bonnes, mais rien d’extraordinaire. Souvent, il me faut beaucoup de courses pour me retrouver en forme, et là, j’ai été vraiment surpris ! Durant toute la préparation estivale, je me suis senti de mieux en mieux. Je crois avoir progressé dans tous les domaines.

Vous avez été très précis au tir. Est-ce également un motif de satisfaction pour vous par rapport à ce qui a été votre préparation ?

Coté tir, cela va aussi beaucoup mieux, je pense avoir bien progressé et beaucoup appris du groupe. Maintenant j’ai l’impression d’être plus régulier, j’espère que cela durera.

 

Mes objectifs restent les mêmes.

 

Ce week-end amplifie-t-il vos ambitions pour cet hiver ?

Non, mes objectifs resterons les mêmes : ce sera pour cette saison, des tops 10 et prendre des départs de mass-start.

Quelles ont été vos points faibles pendant ces deux courses ?

Mes points faibles auront été un petit manque de fraîcheur sur la fin des courses pour être capable d’accélérer encore un peu, mais je pense qu’avec l’enchaînement des épreuves, cela viendra.

 

Je suis sûr que Martin Fourcade sera à 100 % la semaine prochaine.

 

Au sein du groupe France, l’abandon de Martin Fourcade doit tout de même un peu assombrir la fête ?

Oui, c’est dommage de le voir avec un peu de doute, mais personne ne se fait de soucis pour lui, il saura rebondir. Il sera, j’en suis sûr, à 100% la semaine prochaine !

Quel sera votre programme cette semaine ?

Maintenant on va bien récupérer avant de voyager pour Ostersund mercredi et de préparer les courses à venir.

 

Photo : Vianney Thibaut/Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.