Simon Fourcade : « Je garde le moral »

2ZLoRQYeCkFXVNwCg7j7gmSFNQe333SjcsY6CB-WJOs-PCh7t-NY_Kc8RL.jpeg

« Je tiens également à vous dire que je garde le moral. Certes il y a beaucoup de déception de ne pas pouvoir débuter cette saison. » Sur son site Internet et sa page Facebook, Simon Fourcade vient de publier un long message dans lequel il rassure ses fans, alors qu’il doit être opéré le 4 décembre (et non le 27 novembre). 

Il évoque longuement le syndrôme des loges dont il est atteint. « Depuis mes débuts en biathlon, je souffre de douleurs aux tibias. Durant toutes ces années, je pensais qu’il s’agissait tout simplement de douleurs musculaires liées à l’intensité de l’effort car la douleur, bien que présente, était supportable. Cependant, ce qui l’était moins, c’était la perte de sensibilité et de contrôle de mes membres inférieurs, m’obligeant plus d’une fois à ralentir voire à abandonner par peur de chuter. Surtout en rollerski… »

Après le Summer biathlon tour d’Arçon lors duquel le jeune homme a été contraint à l’abandon dès le samedi, il s’est rendu à Albertville pour réaliser quelques examens. L’opération était la seule solution concrète à cette pathologie.

Dans un premier temps, le biathlète catalan a envisagé l’opération au printemps, après la saison des compétitions. « Cependant, après deux courses test (un chrono à Sjusjoen et la course de Beitostolen) effectuées, j’ai dû me rendre à l’évidence : continuer la saison dans cet état, en sachant que nous rencontrons souvent des conditions délicates lors des premières courses, allait s’avérer très compliqué. »

 

Opération dans les plus brefs délais”


Simon Fourcade s’est alors tourné vers son entraîneur, Stéphane Bouthiaux, et Thomas Lacroix, le médecin de la Fédération française de ski.  « L’opération a donc été programmée dans les plus brefs délais de manière à pouvoir revenir rapidement en ayant retrouvé mon intégrité physique et sans compromettre la totalité de la saison. Surtout les championnats du monde mi-février. »

La tristesse est malgré tout présente. D’autant que Simon Fourcade aurait porté le jour de la première course individuelle le dossard rouge du numéro un de la spécialité (course individuelle de 20 km), alors que Martin lui aura le dossard jaune . 

Martin Fourcade, triple champion du monde et vainqueur du classement général de la coupe du monde de biathlon 2011/2012, portera en effet pour la première épreuve individuelle, le 28 novembre prochain à Östersund (Suède), le maillot jaune. 

« Avouez que ça aurait eu de la gueule, deux frangins avec les deux seul dossards distinctifs du jour ! » écrit-il.

D’autant que le lunetier jurassien Julbo a imaginé une série spéciale de ses lunettes Dust pour l’événement : une rouge et une jaune. « Ce n’est que partie remise », conclut Simon Fourcade.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade