Simon Fourcade souffre d’une toxoplasmose

Simon Fourcade était inquiet. En forme cet automne, il ne parvenait pas à expliquer sa soudaine méforme ressentie lors des deux dernières étapes de coupe du monde. Il avait d’ailleurs écourté sa participation à Nove Mesto et était rentré à la maison après le sprint. Selon les premiers résultats des examens sanguins qu’il a effectués, le biathlète serait atteint d’une toxoplasmose. C’est en tout cas ce que le Catalan indique dans un message sur les réseaux sociaux. « Je vais effectuer dans les prochains jours des analyses complémentaires qui viendront (ou non) confirmer ce diagnostic. Je vais également adapter mon entraînement et mon programme pour les semaines à venir », annonce-t-il.

 

 

Le message de Simon Fourcade

Toxoplam… Toxoplas.. Toxo quoi??? TOXOPLASMOSE!!
Voici un mot ou plutôt une maladie dont je n’avais jamais entendu parlé avant de recevoir mes derniers résultats d’analyses sanguines aujourd’hui: 
“Les taux du sérodiagnostic sont anormalement élevés et laissent supposer de la présence de la parasite dans ton organisme et d’une infection relativement récente.”

Et BAM, prends ça dans les dents Simon! 
Toxoplasmose 1 – Simon 0

Moi qui n’arrivais pas à mettre d’explications concrètes sur la méforme brutale que j’ai subi lors des deux dernières étapes de coupe du monde, je crois que je tiens là un bout de réponse. 
Des nouvelles comme ça, je m’en serais bien passé mais au moins, je me dis que je ne suis pas complètement dingue. 
Parceque moi, ça commençait sérieusement à me travailler cette histoire!
Passer d’une excellente forme physique et de très bonnes sensations, à un état de fatigue récurent quasiment du jour au lendemain et sans comprendre pourquoi, je vous jure, quand on est sportif de haut niveau, c’est prise de tête (et pas qu’un peu)!!!

Alors même si j’aurais préféré que ces résultats affichent “négatifs” et me joindre à mes collègues pour les premières compétitions de 2017 à Oberhof, je vais maintenant pouvoir arrêter de me poser des questions et me projeter sur les prochaines échéances de la saison de manière plus sereine.

Je n’en sais pas beaucoup plus pour l’instant mais je vais effectuer dans les prochains jours des analyses complémentaires qui viendront (ou non) confirmer ce diagnostic. Je vais également adapter mon entraînement et mon programme pour les semaines à venir. 
Tout d’abord, récupérer tranquillement de cette saloperie contre laquelle il n’y a pas grand chose à faire (pas de traitement particulier)à part se reposer. Ensuite, me repréparer physiquement pour revenir en forme pour les mondiaux d’Hochfilzen, en février prochain.

Je suis confiant pour la suite. Ma préparation estivale a été bonne et les sensations de ce début de saison me confortent dans ce sens. La Toxomachinchose est juste un léger contretemps.

Je vous tiendrais informé des évolutions ces prochains jours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.