Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

JEUX OLYMPIQUES - Le gouvernent fédéral suisse demandera un crédit d’un milliard de francs si la candidature de Sion est décidée pour l’accueil des Jeux de 2026. Réponse du vote populaire le 10 juin.

Sion 2026 : feu vert de Swiss Olympic

Mardi, le Parlement du sport – l’organe suprême du sport suisse, composé des 86 fédérations membres de Swiss Olympic – a officiellement validé le projet « Sion 2026. Les Jeux au cœur de la Suisse » en tant que candidature aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver 2026. Les délégués des fédérations sportives ont ainsi ratifié les décisions prises par le Conseil exécutif de Swiss Olympic le 7 mars dernier.

Il a également accepté que Swiss Olympic puise dans ses réserves afin de contribuer à hauteur de 8 millions de francs aux coûts de la phase de candidature. En tout, 24 millions seront nécessaires. La Confédération et les cantons du Valais, Vaud, Fribourg, Berne et des Grison vont donc eux aussi mettre la main à la poche.

Selon le président du comité de candidature Jean-Philippe Rochat, cité dans la presse romande, l’Agenda 2020 donne la possibilité d’organiser des JO sur plusieurs sites, ce qui permet d’utiliser des infrastructures existantes. Du coup, le budget s’annonce relativement limité (1,5 milliard de francs). Sur cette somme, la CIO doit mettre à disposition 650 millions. « Nous allons maintenant continuer à travailler pour faire de cette candidature, déjà ancrée dans cinq cantons et donc multilingue, un grand projet national : le 27e canton suisse, le canton olympique ! », a lancé Hans Stöckli, vice-président du comité « Sion 2026 ».

«Donnons-nous, 78 ans après St-Moritz, la chance d’accueillir encore une fois les JO en Suisse», a enchaîné M. Rochat.

L'article continue sous la publicité
pub

Le projet Sion 2026 peut désormais s’attaquer aux prochaines étapes. Il faudra tout d’abord passer à une planification détaillée permettant de soumettre le projet aux instances fédérales à l’automne 2017 et de démarrer ainsi le processus de validation budgétaire. Une collaboration avec un groupe de travail interdépartemental fédéral est déjà en cours. Parallèlement, les travaux de préparation de la campagne de candidature internationale peuvent également démarrer. La date du dépôt officiel de la candidature auprès du Comité Iinternational olympique (CIO) devra encore être confirmée, probablement en début d’année prochaine. La désignation sera faite durant l’été 2019. D’autres villes ont affirmé ou laissé entendre qu’elles étaient, elles aussi, intéressées : Stockholm (Suède), Innsbruck (Autriche) ou encore Calgary (Canada).

Rappelons enfin que la Suisse doit déjà accueillir, en 2020, les Jeux olympiques de la jeunesse dont plusieurs épreuves se dérouleront à Prémanon, dans le département du Jura.

 

 

Photo : Les sportifs suisses défendent la candidature helvète (Instagram Jovian Hediger)

L'article continue sous la publicité
pub

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a un nouveau sponsor pour les cinq prochaines années. Ainsi, il poursuivra sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de Milan-Cortina 2026.

Biathlon

14:04. Au lendemain de la sélection des premiers fondeurs pour les Jeux olympiques de Pékin 2022, le Comité olympique suédois (SOK) a dévoilé les...

Ski de fond

14:11. Ce mardi midi, le Comité olympique suédois (SOK) a annoncé les sélections pour les Jeux de Pékin 2022 de six fondeurs. Frida Karlsson,...

Biathlon

Dans une interview accordée à un média de son pays, l'Italienne Dorothea Wierer que les Jeux olympiques de Pékin 2022 seront très probablement les...

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Biathlon

16:18. C’est un coup dur auquel doit faire face le biathlon suisse. Markus Segessenmann, chef de la relève, entraîneur, entraîneur national puis directeur du...

Ski de fond

Pour préparer sa saison olympique, Candide Pralong veut de nouveau s'entraîner comme l'an dernier, c'est-à-dire à part de Swiss-Ski. Il a donc décliné sa...