Sjusjoen : podium de M. Fourcade au milieu des Norvégiens

BIATHLON –  Martin Fourcade a signé la troisième place de la mass-start de Sjusjoen où ses adversaires ont montré un niveau d’une grande densité. Béatrix et Desthieux également dans le bon tempo.

 

Un plateau de premier choix international, une piste magnifique et un joli soleil rasant, il n’en fallait guère plus pour offrir une confrontation prometteuse sur la mass-start de Sjusjoen, dernière répétition générale avant la coupe du monde et passage incontournable du début de saison.

Fort d’un tir couché rapide, Erik Lesser fut le premier à s’extirper du lot à la mi-course. Mais l’Allemand était toutefois rapidement repris par la meute emmenée par les Norvégiens Emil Svendsen ou Erik L’Abee-Lund avant le premier debout.

 

 

C’est un autre Germanique qui reprenait alors les commandes : Benedikt Doll pointait en tête avec Martin Fourcade dans ses skis. Le leader tricolore, qui avait choisi de poser tranquillement ses tirs couchés, accélérait sur le pas de tir au meilleur moment. Tarjei Boe qui appuyait sur l’accélérateur, Bjœntegaard, brillant sur le sprint de samedi, Emil Svendsen et Erik Lesser ne leur lâchaient alors qu’une poignée de secondes au km 11,4.

 

La décision entre les six vainqueurs potentiels se ferait, comme souvent sur cette confrontation directe, sur le dernier debout qu’abordait en tête Bjœntegaard… avant de signer le tir parfait. Johannes Boe l’imitait alors que Fourcade tournait une fois tout comme Emil Hegle Svendsen et Tarjei Boe, Erik Lesser, deux. Dominik Windish revenait dans la course au podium.

Lors du dernier tour de piste, porté par son public, Bjœntegaard poursuivait son effort, chassé par son compatriote Johannes Boe, meilleur temps de ski, et le Français. Emil Svendsen et Tarjei Boe suivaient, montrant la densité de ce groupe qui sera sans aucun doute d’attaque à Ostersund. Le classement ne bougeait plus.

Jean-Guillaume Béatrix, bon 10e à 18/20, a signé deux tirs debout parfaits pour revenir dans le course après deux fautes sur les couchés. Simon Desthieux, une nouvelle très rapide sur les skis (6e temps) prend la 12e place à 1’15 mn et 16/20 derrière la carabine. Quentin Fillon-Maillet, pénalisé d’entrée de jeu, en termine à la 28e place.

 

Photo archives : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.