La sélection, une semaine avant le coup d’envoi de la coupe du monde

sjusjoen750.jpgCe week-end, en Suède, de nombreux fondeurs vont tenter de décrocher leur ticket pour la coupe du monde. Encore une semaine avant le coup d’envoi, dans une saison où la neige manque encore dans cinq des principales destinations du circuit. Par exemple, à Kuusamo où il faisait moins 19°C lors de la course de la saison dernière, le manteau blanc est n’a pas quitté le plancard.

Conséquence : la première manche a été déplacée à Sjusjoen, au lieu de Beitostolen où la douceur a pris ses quartiers d’hiver. Sjusjoen est situé sur un plateau à environ 20 km au nord-est du site de Lillehammer, toujours en Norvège.

Programme inchangé à Sjusjoen

Le programme reste inchangé ; il se déroulera donc dans une boucle de 2,5 km. 15 km skating samedi 19 pour les hommes à partir de 13h15, après le 10 kilomètres des femmes (11h30). Le dimancherelais 4 x 5 km dames à 11h30 et 4 x10 km messieurs à 13h15.

Chez les hommes, les compétiteurs rêvent de succéder au Suisse Dario Cologna. A commencer par Petter Northug, Norvégien qui a estimé dans la presse (www.langrenn.com) que cette saison était la moins importante de ses six dernières années. L’explication : pas de championnat du monde ni de Jeux olympiquesCe coureur complet ne jouera pas pour autant les figurants.

Les objectifs de la saison

Le Tour de ski (neuf jours de compétitions entre l’Allemagne et l’Italie du 29 décembre 2011 au 8 janvier 2012) est naturellement son objectif numéro un, puisque c’est l’événement fond de l’année. Il ne délaissera pas la coupe du monde, comme tous les autres qui se retrouvent dans la même configuration que les automobilistes sur l’A7 un samedi du 15 août. Les bouchons sont annoncés.

La bataille avec le Tchèque Lukas Bauer (qui a déjà remporté deux fois le Tour de ski, en 2008 et 2010) ou encore le Suédois Daniel Rickardsson sera donc acharnée. Ce dernier a surpris son monde l’an dernier. Au 15 km classique de Trondheim, il avait écrasé ses adversaires, renouvelant l’exploit du 10 km classique de Toblach, lors du Tour de ski. A moins de 30 ans, il pourrait bien s’épanouir.

Juste derrière, trois Russes, Maxim Vyleghzhann, Alexander Legkov et Ilia Chernousov, auront leur mot à dire. Ni le Suédois Marcus Hellner, ni les Français Jean-Marc Gaillard et Maurice Manificat, déjà retenus, ne les laisseront faire.

Chez les femmes, Laure Barthélémy est également sélectionnée d’office.

Les sélections de Bruskvallarna”

Mais, pour participer à la coupe du monde, il faut encore se qualifier. Les fondeurs ont donc rendez-vous ce week-end en Suède, à Bruskvallarna. Ce samedi, 15 km skating pour les hommes et, demain, 10 km pour les dames. Il y aura peu d’élus pour beaucoup de prétendants. Rien que dans le camp français, Bastien Poirrier, Adrien Mougel, Christophe Perrillat, Robin Duvillard chez les garçons (en plus de ceux déjà cités), mais aussi Aline Arnould, Caroline Weibel, Manon Locatelli, Aurore Cuinet, Aurélie Dabudyk, Coraline Hugue, Anouk Faivre-Picon (avec Laure Barthélémy) s’aligneront.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade