Ski 24 : Evgeny Bogdanov, Didier Roy et Erwan Kaeser ont marqué la première édition

Le team Moustache du Russe Evgeny Bogdanov remporte la première édition de la Ski-24. Ils ont réalisé 120 tours de 4 km. Le record de la distance est détenu par Erwan Kaeser. Exploit également de Didier Roy, compétiteur solitaire. Les Jurassiens d’Exski de Luc Blondeau sont cinquièmes.  885140_458305297575351_1182381686_o.jpg
Erwan Kaeser, samedi aux Mosses (photo : Christoph Shuwey)

La première édition de la Ski-24 a connu un succès phénoménal (près de 500 participants) grâce à une organisation parfaite d’une jeune équipe d’organisateurs venant de toute la Suisse Romande
Les conditions ont été loin d’être faciles avec un temps humide samedi après-midi, une piste très rapide en soirée, des chutes de neige continue durant la nuit et en première partie de matinée et, enfin, l’apothéose avec le soleil pour terminer.
L’ambiance était indescriptible sur le coup de 13 h avec des équipes qui ont fait le dernier tour ensemble et les arrivées, notamment Didier Roy qui a été au bout des ses forces « mentales et physique » pour boucler 324 km en 24 heures sur une piste exigeante avec quelques talus impressionnants et des descentes qui ont rendu l’exercice parfois périlleux.

Evgeny Bogdanov en tête
Victoire de l’équipe moustache emmenée par Evgeny Bogdanov (480 km) devant le SC Im Fang (468 km) dont les anciens Andreas Buchs et Dominik Cottier ont fait merveille. 
Cette compétition a été véritablement une fête du ski avec la participation des meilleurs fondeurs romands qui se sont alignés dans des équipes bigarrées, sans idée de véritable performances, mais pour le plaisir.
De nombreuses animations ont permis de vivre un week-end pascal très animé avec notamment un bal disco qui a maintenu les coureurs éveillés durant la nuit. Le spectacle des frontales avec les chutes de neige était tous simplement magique.
Côté sportif, les organisateurs avaient prévu 2 boucles en alternance qui ont été ainsi régulièrement retracées, ce qui a notablement amélioré les conditions de ski. Le meilleur tour a été assuré par Erwann Kaeser en 8’28 pour 4 km (impressionnant).

Première et dernière pour Didier Roy
Didier Roy a fait les 24 heures en individuel. A 2 h du matin, il était cuit, selon ses dires! On se demande comment il a fait pour durer jusqu’à la fin. Peu après l’arrivée, il déclarait: « c’est ma première expérience en la matière, mais aussi la dernière ! C’est tout de même un beau record. » Il faut bien admettre que le parcours relativement difficile pour ce genre d’épreuve n’a pas simplifié  la tâche des individuelles. 
Il faut également relever la courses des jeunes qui a vu 19 équipes de 3 ou 4 coureurs s’affronter durant une heure et qui ont animé la zone d’arrivée le matin. De quoi donner envie à ces jeunes de faire les 24 heures les prochaines années !
En conclusion, coup de chapeau aux organisateurs qui ont parfaitement maîtrisé l’exercice, avec des bénévoles qui ont servi durant plus de 24 heures avec le sourire.

Le classement par équipe : ici
Le classement défi : ici 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade