Ski-24 : le SC Bex a survolé la compétition

600 coureurs ont participé aux 24 heures des Mosses : un record ! Pour la fête, le partage et le sport en équipe, les fondeurs se sont régalés. Le SC Bex a établi une distance impressionnante de 524 km !

La 2e édition des 24 heures des Mosses a connu un très gros succès avec une participation record de près de 600 coureurs et la présence ô combien appréciée de Jean Rosset (c’est ainsi que l’on nomme le soleil dans le jargon vaudois). Le président Frédéric Grandjean s’est plu à rappeler les valeurs de cette compétition, à savoir l’amitié, la convivialité et bien entendu, l’esprit d’équipe, dans un esprit sportif et festif. La ligne d’arrivée était noire de monde sur le coup de 13 h et les différentes équipes ont été ovationnées, que ce soit pour leur résultat ou tout simplement par leur déguisement qui donnait un esprit canarvalesque à cette grande fête du nordique.

 

524 km en 24 heures

 

Le SC Bex qui alignait notamment Erwann Kaeser et Jovian Hediger, a survolé la compétition chez les hommes avec un kilométrage record de 524 km obtenus sur une boucle relativement difficile de 4 km. Logiquement. Le récent champion suisse du sprint Kaeser a obtenu logiquement le meilleur temps sur une boucle, avec un temps de 9 mn 15. Belle 2e place (508 km) de l’équipe Coupe du Doubs 24 emmenée par l’entraîneur des skieurs du giron jurassien Olivier Rives, entourant les meilleurs skieurs de la Coupe du Doub issus des clubs de Morteau, Mouthe et Montbenoit. Les vainqueurs de l’an dernier, l’équipe « SAS Moustache » ont terminé au 3e rang (504 km) avec leur tête d’affiche Evgeny Bogdanov, quelque peu fatigué après une longue saison.

Dans la catégorie défi (équipes de 3 coureurs), le podium a été entièrement tricolore avec la domination des Skiscool (460 km) devant les Dragons d’Annecy (388 km) et une équipe de la Drôme (372 km). Les  « dzozettes » du canton de Fribourg l’ont emporté chez dames avec 372 km tandis que 4 courageux ont fait les 24 heures en solo.

 

Didier Roy devant Grégoire Millet

 

L’an dernier, Didier Roy jurait qu’on ne l’y reprendrait plus, mais la passion a été plus forte que la raison, puisqu’il s’est à nouveau aligné. Il remporte l’épreuve avec 304 km tout en affirmant «  c’est ma dernière participation à ce genre d’épreuve » ! La neige peu glissante de samedi après-midi a été très éprouvante pour son organisme. La neige plus rapide de la nuit, ne lui a pas permis de battre son record de l’an dernier, mais il estime qu’il a mieux géré l’ensemble de la course. Il est suivi de Grégoire Millet (200 km) et de Jean-Michel Roy (192 km) qui avaient trouvé un coach très connaisseur en la personne de Jean-Luc Girod qui détient toujours la meilleure performance individuelle française sur la distance (364 km – voir Nordic Magazine No 6)

Enfin coup de chapeau à l’équipe des jeunes organisateurs qui ont parfaitement géré une organisation impeccable avec l’aide de plus de 200 bénévoles. Vivement la 3e édition l’an prochain !

Tous les résultats sont ICI

Photo d’archives.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.