Ski de fond | 2020-2021 : ce qui attend les fondeurs

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – La coupe du monde de ski de fond 2020-2021 devrait comporter moins de courses que cette année.

 

Ski de fond : un calendrier contesté

Trop de courses, trop de sites. La prochaine saison de ski de fond a suscité de nombreuses critiques. A commencer chez les athlètes qui s’interrogent sur leur capacité à participer à toutes les épreuves à leur meilleur niveau. Il faudra forcément faire des impasses, regrettent-ils.

Dans un hiver sans Jeux olympiques, ni championnats du monde, une quarantaine de compétitions les attend, dont 14 sprints. Ils devront se déplacer dans 21 stades différents.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A partir du 29 novembre à Ruka, les épreuves se succéderont sans pause avant la fin janvier, entre les étapes d’Oberstdorf les 25 et 26 janvier et de Falun les 8 et 9 février (le calendrier).

On se rappelle que l’Italien Federico Pellegrino avait rendu public son mécontentement dans une interview accordée à un média norvégien.

 

La réponse de la FIS

La Fédération internationale de ski a entendu les reproches qui lui ont été faits, si l’on en croit ce qui ressort de la réunion qui vient de se tenir à Zürick. Lors de la saison 2020-2021, il y aura en effet moins de dates à l’agenda des fondeurs.

Pour l’heure, on compte trente-trois courses. Le coup d’envoi serait donné comme le veut la tradition à Ruka le 27 novembre 2020. Jusqu’au Tour de Ski, la caravane passerait par Lillehammer, Davos et Dresde.

Puis, elle prendrait la direction de la Scandinavie, avant qu’elle ne s’installe à Prémanon. Nove Mesto précéderait les Mondiaux d’Oberstdorf, du 23 février au 7 mars. Enfin, elle irait à Drammen et Oslo avant des préolympiques de Pékin, du 19 au 21 mars.

De quoi permettre aux organismes de se refaire une santé pendant deux semaines (après l’étape haut-jurassienne), contre une seule la prochaine saison.

Enfin, en 2021-2022, année des Jeux olympiques de Pékin, l’agenda provisoire comporte 30 courses (sans compter les six épreuves des JO qui débuteront le 4 février), pour une quinzaine de sites retenus.

 

A lire aussi : le programme de la coupe du monde à Prémanon

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.