Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Modica/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond : à cause du conflit russo-ukrainien, débat autour des finales prévues à Tyumen

Alors que le conflit russo-ukrainien prend forme dans le Donbass, les finales de la coupe du monde de ski de fond de Tyumen (Russie) provoquent le débat.

Ski de fond : les finales de la coupe du monde programmées en Russie

Parfois, l’actualité internationale rejoint le calendrier sportif pour le chambouler. C’est bien ce qu’il pourrait se passer dans les prochains jours concernant les finales de la coupe du monde de ski de fond. Prévues du 18 au 20 mars sur les pistes du stade Perle de Sibérie de Tyumen (Russie), elles pourraient bien être déplacées à cause du conflit russo-ukrainien.

Il y a quelques semaines, déjà, le site spécialisé américain FasterSkier faisait état d’une Fédération internationale de ski réfléchissant à des solutions de repli en cas d’embrasement de la situation dans la région du Donbass, non loin du domicile d’un certain Alexander Bolshunov. « Il y a beaucoup d’incertitudes, mais pour le moment, toutes les compétitions à venir sont prévues pour se dérouler », indiquait, mardi, Pierre Mignerey, patron du ski de fond à la FIS, au média suédois SVT Sport.

Pierre Mignerey, ski de fond
Pierre Mignerey (FRA) – Modica/NordicFocus

En prévision, l’Association suédoise de ski avait en tout cas demandé à Östersund (Suède) de se préparer en cas d’annulation des épreuves russes. Mais, sans réponse de la FIS, le patron de la station suédoise a annoncé, ce mercredi soir, avoir renoncé.

Le Suède pour accueillir les épreuves au cas où

Une relocalisation en Scandinavie, pourtant, serait logique puisque, ces prochaines semaines, la circuit de la coupe du monde de ski de fond se trouvera dans la région avec des courses programmées à Lahti (Finlande), Drammen (Norvège), Holmenkollen (Norvège) et Falun (Suède). La FIS doit donc repartir à la recherche d’une station susceptible d’accueillir le gratin du ski de fond mondial en cas d’annulation de Tyumen.

Le Finlandais Martti Jylhae, représentant des athlètes à la FIS, a d’ailleurs pris position en faveur d’un nouveau site pour les finales. « Je ne suis pas le seul à avoir cette opinion, mais la décision doit être prise rapidement, explique-t-il dans les colonnes d’Iltalehti. Les sanctions prises par l’Union européenne contre la Russie pourraient faciliter cette prise de décision. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Hans Christer Holund, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Hans Christer Holund (NOR) – Modica/NordicFocus

Hans Christer Holund est du même avis puisqu’il a indiqué à VG que la FIS aurait tort d’organiser une coupe du monde « dans un pays qui entre en guerre ». « J’espère qu’elle pourra déplacer les compétitions à un autre endroit et pas seulement les annuler », ajoute-t-il.


La guerre en Ukraine


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Le président du CIO, Thomas Bach, s'est exprimé ce vendredi, à l'occasion de la 139e session du CIO, de la guerre en Ukraine et...

Ski de fond

Alors que les équipes nationales ont repris le chemin de l'entraînement, que se passe-t-il en Russie ? Comment prépare-t-elle la prochaine saison alors qu'elle...

Ski de fond

17:10. Comme prévu depuis quelques semaine, Elena Välbe, la toute puissante patronne du ski de fond russe, a été réélu, ce mercredi à Kazan...

Biathlon

Après la suspension de leurs fédérations par l'IBU, la Russie et la Biélorussie lancent une nouvelle compétition : la coupe du Commonwealth.

Biathlon

Cet été, le biathlète italien Lukas Hofer va passer quelques semaines en Suède, en immersion au sein de l'équipe nationale locale.

Biathlon

Âgée de 22 ans et championne olympique de la jeunesse en 2016, la biathlète ukrainienne Khrystyna Dmytrenko a décidé de prendre les armes pour...

Biathlon

Les dirigeants russes ont approuvé, ce lundi, les groupes d'entraînement de biathlon pour la saison à venir.

Ski de fond

Après un long processus de sélection, l'entraîneur des fondeuses norvégiennes sera désigné dans les prochains jours.