Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Alexandre Pouyé, Anthony Chalençon, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Alexandre Pouyé (FRA), Anthony Chalençon (FRA) - Luc Percival/CPSF

Ski de fond

Ski de fond | Alexandre Pouyé : « Je ne pouvais pas dire non parce que j’étais trop motivé par ce challenge »

Nommé entraîneur de l’équipe de France féminine de ski de fond en début de semaine, Alexandre Pouyé, 28 ans, se confie à Nordic Magazine.

Ski de fond : Alexandre Pouyé prend en main les destinées du groupe féminin coupe du monde

Guide d’Anthony Chalençon, entraîneur au comité de Savoie et responsable de la programmation de Martin Collet l’hiver dernier, le Peiserot Alexandre Pouyé, 28 ans seulement, vient d’être nommé coach du groupe féminin coupe du monde de l’équipe de France de ski de fond. Une véritable promotion pour celui qui a décroché une médaille de bronze mondiale U23 en 2016 sur les pistes roumaines de Rasnov… derrière un certain Clément Parisse.

Pour Nordic Magazine, Alexandre Pouyé a accepté de se confier sur ses nouvelles missions. Entretien.

  • Que vous-a-t-il attiré dans ce poste ?

Le nouveau challenge d’entraîner des athlètes professionnelles. Je me suis rendu compte cette année avec le comité de Savoie que j’adorais l’optimisation de la performance, d’aller chercher les détails qui font briller au très haut niveau. Les collègues du ski de fond à la Fédération ont d’ailleurs été très accueillants et bienveillants avec moi et m’ont de suite bien intégré.

Ski de fond, Alexandre Pouyé
Alexandre Pouyé (FRA) – Quentin Joly/Jolypics
  • Vous n’avez encore jamais entraîné à un niveau aussi élevé : c’est un défi de taille qui vous attend…

Oui, c’est clair ! C’est sûr que cela va être une première, mais, en même temps, je me suis occupé de la programmation de Martin Collet [membre du Haute-Savoie Nordic Team qui est monté en coupe du monde, NDLR] l’hiver dernier. A un moment, on eu l’objectif de faire de grosses performances sur le Tour de Ski. J’étais aussi avec Florian Pérez qui jouait une sélection sur les Mondiaux U23. C’était l’échelon en-dessous d’aller jouer un podium en coupe du monde avec des filles comme Delphine Claudel, mais, du coup, c’est un défi qui se présente à moi ! Je pars un petit peu dans l’inconnu, mais je suis hyper motivé.

« Être avec une équipe de haut niveau qui a des gros objectifs, c’est tout ce que je voulais »Alexandre Pouyé à Nordic Magazine

  • Comment en êtes-vous arrivé à devenir coach de l’équipe de France féminine de ski de fond ?

Lors des championnats de France de Prémanon, j’ai beaucoup discuté avec des coachs FFS qui me disaient qu’ils seraient intéressés pour que je vienne dans le staff. J’ai fait mon mémoire de recherche de fin de Master en entraînement avec les groupes coupe du monde sur les protocoles de gestion de course. J’ai eu des retours positifs de leur part là-dessus et sur mon travail mené avec Martin [Collet]. Cela m’a fait cogité et j’ai juste dit au directeur des équipes [Olivier Michaud, NDLR] que j’étais intéressé. Derrière, cette place m’a été proposée.

Alexandre Pouyé, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Alexandre Pouyé (FRA) – Yves Kellerman/CPSF
  • Avez-vous hésité ?

Dès le début, j’ai eu le sentiment au fond de moi que je ne pouvais pas dire non parce que j’étais trop motivé par ce challenge. Être avec une équipe de haut niveau qui a des gros objectifs, c’est tout ce que je voulais. Mais il a fallu que je réfléchisse sans me précipiter et que j’en discute avec des gens de confiance.

« Je vais apporter des choses différentes à chacune »Alexandre Pouyé à Nordic Magazine

  • Vous prenez en main un groupe féminin entraîné depuis huit ans par Thibaut Chêne, nouveau coach des sprinteurs. Le challenge est relevé…

L’expérience de Thibaut va être une base très solide sur laquelle je vais m’appuyer. Je n’ai pas envie de partir à 180° par rapport à ce qu’il faisait. Je vais d’abord avoir beaucoup de discussions avec Thibaut pour parler à la fois des filles, de ce qu’il a mis en place et de sa philosophie. Derrière, je vais énormément parler avec les membres du groupe et analyser leur carnet d’entraînement des années précédentes pour pouvoir apporter ma vision et de nouvelles choses afin qu’elles s’améliorent. A l’heure actuelle, avant ce travail, c’est difficile de dire ce que je vais leur apporter. Mais, pour moi, l’échelon coupe du monde, c’est l’individualisation à fond de l’entraînement et l’optimisation du projet de chaque athlète. Je pense que je vais apporter des choses différentes à chacune.

Anthony Chalençon, Alexandre Pouyé, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Anthony Chalençon (FRA), Alexandre Pouyé (FRA) – Grégory Picout/CPSF
  • Justement, connaissez-vous les filles que vous allez coacher ?

Je connais bien Delphine [Claudel] parce que j’ai passé pas mal de temps en équipe de France avec elle et dans le Vercors dans des colocations voisines. Ce n’est pas le cas pour les autres, mais j’ai hâte de les découvrir.

« C’était hyper intéressant [de suivre Anthony Chalençon dans son approche des Jeux] »Alexandre Pouyé à Nordic Magazine

  • Ces trois dernières années, vous étiez guide d’Anthony Chalençon : que cette expérience vous a-t-elle apporté ?

J’ai côtoyé un athlète qui, jour après jour, se rapprochait des Jeux paralympiques, son objectif de carrière. C’était hyper intéressant. J’avais un rôle d’observateur à ce niveau-là et j’en ai tiré des choses.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

11:31. A partir du 28 août, et pour une durée de quatre semaines, le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klæbo sera aux Etats-Unis. C’est qu’il...

Ski nordique

Après les départs de Brice Ottonello et d'Alexandre Pouyé, c'est Florian Michelon, Savoyard de 22 ans, qui va guider Anthony Chalençon. Présentation.

Ski nordique

Découvrez la composition des équipes de France de saut à ski et de combiné nordique pour la saison 2022/2023.

Ski de fond

12:17. Ce jeudi à 23h23, le fondeur suédois Calle Halfvarsson est devenu l’heureux papa d’un petit garçon. « L’accouchement s’est déroulé sans problème, écrit-il sur...

Ski de fond

Martin Collet a décidé d'arrêter sa carrière de fondeur à 25 ans. Il s'en explique à Nordic Magazine.

Ski de fond

Le Comité départemental de ski du Doubs recrute dès maintenant, en CDI, un entraîneur pour son groupe ski de fond U 17. Bees 1...

Ski de fond

Toutes trois hors de l'équipe nationale suédoise de ski de fond par choix, Linn Svahn, Frida Karlsson et Maja Dahlqvist se retrouvent régulièrement à...

Ski de fond

Martin Collet a annoncé il y a quelques heures arrêter sa carrière de fondeur à seulement 25 ans.