Ski de fond : Ansgar Evensen, le prodige qui ne s’entraînait pas assez

Ansgar Evensen, ski de fond, Konnerud
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Vendredi dernier, le prodige Ansgar Evensen, champion de Norvège de sprint l’hiver passé, a affronté Johannes Hoesflot Klæbo lors du Blink Festival de Sandnes. Après avoir pris une leçon, ou plutôt une raclée, il a avoué aux médias présents sur place ne pas s’être suffisamment entraîné cet été. 

 

Ski de fond : Ansgar Evensen prend une raclée par Johannes Hoesflo Klæbo

Le 31 janvier dernier, Ansgar Evensen a marqué de son empreinte les championnats de Norvège de ski de fond en remportant la compétition de sprint libre à 19 ans seulement. Plus que sa performance ce sont ses doigts d’honneur réalisés dans la descente menant à la ligne d’arrivée qui avaient marqué les esprits. « Je ne suis pas le nouveau Klæbo, je serai meilleur que lui », balançait-il une fois ses skis retirés.

Le tirage au sort du sprint skate du Blink Festival, où, coronavirus oblige, des duels étaient organisés, a offert, clin d’œil du destin, une confrontation directe entre Ansgar Evensen et Johannes Hoesflo Klæbo. Celle-ci s’est résumée à un cavalier seul du triple champion olympique, plus expérimenté et… mieux entraîné. Après l’arrivée, la nouvelle pépite norvégienne expliquait effectivement à la NRK que s’il s’était « un peu plus reposé après la saison et entraîné depuis quelques semaines », il serait probablement aussi bon que son adversaire. « Mais je pense qu’il me reste encore beaucoup de temps pour arriver en forme cet hiver », tente de se rassurer le champion du monde junior.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Ansgar Evensen (NOR) – Studio2media/Marko Unger

 

« Nous devons le remettre à sa place »

Pour expliquer ce manque d’entraînement estival, le jeune fondeur évoque un manque de motivation à cette période de l’année. « Je ne veux pas débuter trop tôt, je dois me retenir », insiste-t-il. Ansgar Evensen, membre de l’équipe nationale de développement, s’est fait reprendre de volée par Arild Monsen, coach des sprinteurs du groupe du monde : « C’est super d’avoir de telles ambitions, mais on ne peut pas être autant en retard sur l’entraînement », cingle-t-il en lui conseillant vivement de s’y mettre.

Klæbo a également réagi sur le cas Evensen : « S’il ne s’entraîne pas en été mais va vite en hiver, c’est une bonne chose pour lui. Pour ma part, je sais que je dois beaucoup m’entraîner si je veux m’améliorer. » Enfin, Sindre Bjoernestad Skar d’asséner le coup final : « C’est un gars sympa mais il doit rapidement se défoncer à l’entraînement. Nous devons le remettre à sa place. » L’impétueux suivra-t-il les conseils de ses coachs et de ses aînés dans les semaines à venir ?

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus et Studio2media/Marko Unger. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.