Ski de fond : Ansgar Evensen, plutôt Northug ou Klæbo ?

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Vendredi, il a remporté le sprint des championnats norvégiens. Mais Ansgar Evensen ne s’est pas fait remarquer uniquement par son exploit sportif. 

 

 

Ski de fond : déjà une polémique

Il n’a pas vingt ans. Depuis Petter Northug il y a quatorze ans (en 2006), il est le premier junior à décrocher l’or sur le sprint championnats norvégiens. Ansgar Evensen a surpris son monde, vendredi, à Konnerud. Mais il a aussi déjà créé un début de polémique.

Le jeune homme, face caméra, a levé ses deux majeurs. Un doigt d’honneur qui est mal passé.

« C’était amusant et on en rit. Et c’est bien une fois, mais ce ne sera qu’une fois », a déclaré fermement l’entraîneur de l’équipe norvégienne de ski de fond, Eirik Myhr Nossum . « Cela ne se reproduira plus », a promis l’impétueux vainqueur.

A-t-il une personnalité à la Northug volontiers provocateur ? « Non, je n’ai pas vraiment l’impression de ressembler à Northug. Lors que vous ressentez autant d’adrénaline  sur une piste de ski, c’est forcément un moment spécial », répond-il. Et de se définir comme quelqu’un de « calme », qui relâche la pression en cuisinant de bons petits plats.

« Et je ne voulais pas me moquer des seniors », assure-t-il à la NRK.

Devant nos confrères de VG, Ansgar Evensen reste néanmoins droit et ne manque pas de confiance en lui. A ses adversaires qui ne l’ont pas vu venir, ne mesurant pas son potentiel, il réplique : « J’aurais aimé qu’ils réalisent que j’étais bon avant le départ. Mais j’ai conscience qu’ils me voyaient comme un junior et puis je n’étais que 16e des qualifications. »

En ligne de mire, il a désormais les championnats du monde juniors à Oberwiesenthal. Il ne réclame pas de monter en coupe du monde tout de suite.

 

« Mieux que Klæbo »

« C’est un junior et il écrase le terrain aujourd’hui [hier], et c’est incroyablement impressionnant », admet Nossum.

En Norvège, Ansgar Evensen a forcément été comparé à Johannes Hoesflot Klæbo, champion national du sprint à Beitostølen à l’âge de 20 ans en 2016. « C’est très agréable d’être comparé à lui. Je ne le cacherai pas », avoue le skieur à Dagbladet.

A la NRK, il prévient toutefois : « Mais je ne suis pas le nouveau Klæbo norvégien. Je devrais être meilleur que lui », a promis le garçon de 19 ans. Qui se verrait bien affronter… son aîné.

 

 

Photo : capture d’écran NRK/Dagbaldet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.