Ski de fond | Beitostølen : Klæbo battu par Gunnulfsen… et la tempête

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Beitostølen est définitivement une terre de spectacle. Après le large succès de Johaug chez les dames, c’est Mikael Gunnulfsen qui remporte cet individuel dantesque dans le comté d’Oppland devant, excusez du peu, Johannes Hoesflot Klæbo et Hans Christer Holund.

 

Ski de fond : Klæbo, les éléments, et un Gunnulfsen stratosphérique

Voici les trois mots-clés de cette course individuel 15 km classique de Beitostølen. Johannes Hoesflot Klæbo courait ce samedi sa première distance de la saison. Et quel scénario que lui a réservé ce premier test de la saison. Tout partait très bien pour les favoris dans les premiers kilomètres, quand soudain, la tempête survint de nulle part et coupa les ambitions des leaders.

 

 

Il n’y a pas eu que la neige pour perturber les velléités des grands noms du ski de fond norvégien, le vent s’est invité à la fête pour rebattre les cartes. Parmi lesquelles étaient distribuées un joker qui a miraculeusement été récolté par Mikael Gunnulfsen. Le grand fondeur norvégien a su sortir les marrons du feu et jouer avec les éléments pour conserver et même accroître son avance au fil des kilomètres.

À l’arrivée, le vainqueur surprise peut jouir et se targuer d’une avance de 27 secondes sur la superstar norvégienne Johannes Hoesflot Klæbo, deuxième mais cependant auteur d’une belle performance d’ouverture en distance.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Mikael Gunnulfsen a surpris son monde en remportant l’individuel devant les cadors nationaux

 

La troisième marche du podium revient à l’éternel et inépuisable diesel Hans Christer Holund, auteur d’une superbe deuxième partie de course. Au pied du podium d’une course d’outsiders, c’est Jon Rolf Skamo Hope qui saisit sa chance et s’offre le luxe de devancer Didrik Toenseth (5e) et Simen Hegstad Krüger (6e).

À noter aussi, les énormes déconvenues de deux grands noms du ski de fond norvégien : Emil Iversen et Martin Johnsrud Sundby. Le premier, dans le coup pendant plus d’un tour, s’écrase complètement et se classe 51e à 2 min 37, et le second est 40e à 2 min 30.

 

>> Pour revivre la course dans les conditions du direct, cliquez ici. <<

 

Mikael Gunnulfsen : « C’est un rêve ! »

S’il n’était pas cité parmi les favoris, c’est que Mikael Gunnulfsen n’a jamais forcément eu sa chance avec l’élite norvégienne. Ce samedi à Beitostølen, le fondeur du ski-club de Orn, vient de rentrer dans le radar de tout un pays et un staff national. Il témoigne non sans émotion au micro de nos confrères de la NRK : « C’est un rêve. J’entends que l’équipe nationale monte sur des skis de merde, mais je m’en soucie si peu. Ils peuvent penser que Beitostølen est aussi petit qu’ils le veulent, mais pour moi c’est gros. »

 

 

Le message est envoyé, la chance a été saisie. L’avenir nous dira si Gunnulfsen a, ce samedi, saisi la chance de sa vie pour pouvoir accéder à l’élite du ski de fond mondial un jour.

 

Le top 10 à l’arrivée

 

Photos : Nordic Focus, captures d’écran NRK.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.