Ski de fond | Biathlon : et Stina Nilsson rencontra ses anciennes coéquipières…

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, ski nordique, saut à ski, saut spécial, tremplins, ski, hiver, coupe du monde, jeux olympiques, coupe de France, neige
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND | BIATHLON – Cette semaine, les fondeuses suédoises sont en stage à Torsby. Stina Nilsson, devenue biathlète ce printemps, est également présente sur place. Les retrouvailles ont été… particulières.

 

Le cadre très scandinave, fait de petites maisonnettes en bois peintes en rouge, de l’hôtel des sports de Torsby a accueilli une scène cocasse : les retrouvailles entre Stina Nilsson, qui revenait, carabine sur le dos, d’une séance de tir, et ses anciennes coéquipières fondeuses. « Il n’était pas prévu d’être ici ces jours-ci mais nous avons bougé notre programme au dernier moment », indique Johannes Lukas, le coach des biathlètes suédoises, à SportBladet.

 

SKI DE FOND - Les Suédoises Andersson, Karlsson, Kalla et Nilsson ont décroché, pour la première fois, le titre mondial du relais féminin en devançant les Norvégiennes et les Russes. Les Françaises ont pris la 8e place.

Ebba Andersson (SWE), Frida Karlsson (SWE), Charlotte Kalla (SWE), Stina Nilsson (SWE) – Modica/NordicFocus

 

« Nous ne nous étions pas revues depuis la fin de la saison »

Charlotte Kalla a réagi au micro du média suédois : « C’était formidable de la revoir car nous ne nous étions pas fréquentées depuis la fin de la saison. Nous avons marché hier matin jusqu’au stade où elle tirait ses balles : elle a vraiment brillé et était très heureuse. » Hanna Falk explique également que son ancienne coéquipière était « heureuse. Mais cela semble toujours étrange, elle a fait partie de l’équipe nationale depuis tant d’années. » Ebba Andersson, enfin, dévoile avoir eu des sentiments mitigés à la vue de Stina Nilsson en habits de biathlètes.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Här fanns ju inga skidåkare? 😅🕵🏼

Une publication partagée par stinanilssoons (@stinanilssoons) le

 

Une chose est sûre, les deux groupes ne se croiseront pas sur la piste enneigée du tunnel réfrigéré de Torsby ! Les biathlètes ont choisi de reste à extérieure : « Nous ne voulions pas qu’il y ait trop de monde dans le tunnel », justifie Johannes Lukas.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.