Ski de fond : Chanavat retrouve un Klæbo affaibli

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – Sur le papier, le Français n’est pas favori. Le classique n’est pas son point fort. Mais Lucas Chanavat pourrait profiter de la défaillance d’hier de son rival Klæbo lors du skiathlon.

 

 

Ils vont se retrouver tout à l’heure sur la piste de ski de fond des prochains Mondiaux d’Oberstdorf. Le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo et le Français Lucas Chanavat ont, à eux deux, gagné tous les sprints de l’hiver. Mais leur succès s’est souvent déroulé sans l’adversaire. Ainsi, le Bornandin n’a pas couru à Lenzerheide, ni à Val di Fiemme, le Scandinave a manqué Planica et Dresde.

Avec 302 points, c’est le Français qui portera le dossard de leader du classement provisoire des sprinteurs. Le gardera-t-il sur ses épaules à la fin de la compétition qui se déroulera dans la matinée en Allemagne ?

coupe du monde, ski de fond, Oberstdorf, Johannes Hoesflot Klaebo, Alexander Bolshunov

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

 

Avantage Klæbo au regard de son palmarès. Il a remporté les douze derniers sprints depuis sa 11e place à Lillehammer, le 30 novembre 2018.

Avantage Klæbo aussi en raison du style dans lequel se déroulera l’épreuve. Le jeune homme s’est adjugé huit des neuf dernières confrontations en classique. Il s’est seulement incliné, le 24 novembre 2018, devant celui qui lui cause bien des tracas, Alexander Bolshunov.

D’ailleurs, hier, le triple champion olympique a vacillé quand le vainqueur du Tour de Ski affichait un large sourire. Dans le skiathlon gagné par le Russe, il a carrément quitté la piste. KO. Un abandon qui pourrait avoir des conséquences ce dimanche. « J’essaierai de faire le meilleur sprint possible », a-t-il déclaré alors qu’il quittait le stade.

Un coup au moral

Et quand Bolshunov a lever les bras, il a commenté sur la la chaîne publique norvégienne : « Il est fort, il n’y a rien à dire. Ce qu’il fait est impressionnant. Ce sera difficile pour moi de remporter la coupe du monde ».

Plus tard, son coéquipier Emil Iversen, qui n’a pas non plus terminé le skiathlon, ajoutait : « Johannes est un peu déprimé en ce moment, mais il ne doit pas abandonner. »

Quelle va être la réaction de Klæbo dans un format qu’il domine ? On le sait orgueilleux… et plein de ressources. Lucas Chanavat peut-il profiter de cette baisse de moral, lui qui a encore en tête la récidive de Dresde ? Ou un autre fondeur va-t-il sortir du chapeau ? Un autre tricolore ? Bolshunov qui est monté sur le podium à maintes reprises lors de sprint classique  ? La compétition du jour – à suivre en direct sur Nordic Magazine – s’annonce passionnante.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

 

La liste de départ

Dames

Télécharger (PDF, 825KB)

Hommes

Télécharger (PDF, 828KB)

 

Photo : Nordic Focus

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Pour suivre toute l’actualité des championnats du monde de biathlon, cliquez sur la bannière

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.