Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

ski de fond, Haute-Savoie Nordic Team, Nordic Mag, nordicmag
Le Haute-Savoie Nordic Team - Photo : Baptiste Gros

Ski de fond

Ski de fond | Christophe Perrillat : « On a les crocs »

Cet été, le Haute-Savoie Nordic Team a retrouvé une place de choix dans le monde du ski nordique. Drivés par Christophe Perrillat, le team haut-savoyard compte bien placer ses éléments en coupe du monde, et même aux Jeux olympiques, cet hiver. Le Bornandin se confie à Nordic Magazine à quelques semaines de la reprise.

Une préparation digne de l’équipe de France pour le Haute-Savoie Nordic Team

À 42 ans, le Bornandin Christophe Perrillat, vainqueur du relais de la coupe du monde de La Clusaz (Haute-Savoie) en 2004 mais aussi de La Transjurassienne en 2010, entraîne depuis quelques mois les fondeurs du Haute-Savoie Nordic Team nouvellement reconstitué.

Entre Prémanon (Jura), Ramsau (Autriche), Arçon (Doubs) ou encore Davos (Suisse), l’homme aux 135 dossards en coupe du monde a drivé, notamment, Coralie Bentz, Gérard Agnellet, Martin Collet, Enora Latuillière et Baptiste Gros, écartés des collectifs fédéraux et en quête d’un retour en coupe du monde. Au retour du stage helvète et avant de rejoindre le plateau des Glières (Haute-Savoie) la semaine prochaine, Christophe Perrillat se confie à Nordic Magazine. Entretien.

  • Comment s’est passée votre préparation estivale depuis le Martin Fourcade Nordic Festival, date à laquelle la création de l’équipe a été officiellement annoncée ?

Après un stage à Prémanon en septembre et le Challenge Vincent Vittoz en octobre, nous sommes partis à Ramsau, en Autriche, chausser les skis sur le glacier. C’était un superbe stage avec des conditions hivernales idylliques. On a ensuite enchaîné avec huit jours vraiment sympas de ski à Davos, en Suisse.

ski de fond, Haute-Savoie Nordic Team, Nordic Mag, nordicmag
Le Haute-Savoie Nordic Team – Photo : Baptiste Gros
  • C’est là-bas que vous avez entamé la ligne droite finale avec des séances d’intensité…

On a effectivement commencé à baisser le volume horaire et à se mettre dans les intenses pour faire monter la forme et gagner en fraîcheur. Cela reste de la préparation à laquelle chacun réagit différemment, mais la forme est là chez mes fondeurs.

« Le but était d’avoir un programme estival compétitif pour aller là où on veut aller »Christophe Perrillat à Nordic Magazine

  • Votre programme a beaucoup ressemblé, hormis les stages en Scandinavie, à celui de l’équipe de France de ski de fond : était-ce une volonté ?

Avec quatre athlètes sortant de l’équipe de France, en plus de Gérard Agnellet, qui ont un objectif olympique, on s’est dit qu’il allait falloir travailler au minimum comme les groupes fédéraux. On s’est donc donnés les moyens de le faire avec ces différents stages. Le but était d’avoir un programme estival compétitif pour aller là où on veut aller.

Coralie Bentz, ski de fond, Haute-Savoie Nordic Team, Nordic Mag, nordicmag
Coralie Bentz FRA) – Photo : Baptiste Gros
  • Quels seront les objectifs de la saison ?

Martin Collet jouera les sélections pour l’OPA Cup de Goms (Suisse) les 26 et 27 novembre à Bessans. Enora Latuillière, Coralie Bentz, Baptiste Gros et Gérard Agnellet, qui ont fait une coupe du monde l’hiver passé, sont protégés de ce côté-là et assurés de leur présence sur cette coupe d’Europe d’ouverture. L’objectif sera d’y être performants pour ensuite monter en coupe du monde.

« Pour les Jeux olympiques, ce sera difficile mais pas impossible ! »Christophe Perrillat à Nordic Magazine

  • Le but sera donc de monter le plus tôt possible en coupe du monde pour ensuite viser les Jeux olympiques…

Tout à fait ! Ils ont cette opportunité d’aller sur la coupe du monde de Davos, où les formats en skating sont favorables aux Français, s’ils claquent forts sur l’OPA de Goms. Pour les Jeux olympiques, ce sera difficile mais pas impossible !

Baptiste Gros, ski de fond, Haute-Savoie Nordic Team, Nordic Mag, nordicmag
Baptiste Gros (FRA) – Photo : Baptiste Gros
  • Comment sentez-vous vos athlètes à quelques semaines du début de la saison ?

Je suis super content de l’investissement qu’ils y ont mis. Tout le monde participe aux tâches communes lors des stages, comme la cuisine ou le ménage. Cela nous endurcit, il y a un très bel état d’esprit. On a les crocs. Au niveau de l’entraînement, ils savent où ils veulent aller et ils font le maximum pour ne pas avoir de regrets cet hiver. C’est de bon augure, mais laissons les chronos parler !

  • En parallèle des neuf fondeurs, il y a quatre biathlètes qui composent le Haute-Savoie Nordic Team : sont-ils sur les sélections de Bessans cette semaine ?

On les a intégrés au stage de Davos parce qu’on est vraiment une équipe et que l’opportunité se présentait. Sinon, ils font des stages avec le comité Mont-Blanc et sont encadrés par Aymeric Deschamps qui a de vraies compétences sur le tir, à ma différence. Paul Fontaine, partenaire d’entraînement à la FFS, Théo Guiraud-Poillot et Thomas Briffaz sont cette semaines sur les sélections de Bessans, mais pas Louis Girod, pas assez performant lors des Summer Tour. Après, si pendant l’hiver, c’est intéressant qu’ils viennent sur des longues distances françaises avec nous, ils le feront.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Découvrez les noms des nombreux fondeurs norvégiens retenus pour la coupe du monde de Beitostølen (Norvège).

Ski de fond

Contrairement à la plupart de ses compatriotes, Frida Karlsson ne fera pas, cette année, l'impasse sur le Tour de Ski, prévu du 31 décembre...

Ski nordique

Voici le résumé de ce week-end nordique, avec tous les liens des articles publiés par Nordic Magazine.

Ski de fond

Ski de fond : fumigène et banderole à Lillehammer Lors du 20 km classique de l’étape de coupe du monde de ski de fond...

Ski de fond

Paal Golberg a remporté la mass-start classique de Lillehammer (Norvège) ce dimanche.

Ski de fond

12:31. Après les courses féminines, marquées par le joli podium décroché par Juliette Ducordeau, ce sont les individuels classique masculins qui clôturaient l’OPA Cup...

Ski de fond

C'est Frida Karlsson qui s'est imposée sur la mass-start classique de Lillehammer (Norvège).

Ski de fond

Le premier week-end d'OPA Cup à Santa Caterina (Italie) se clôturait ce dimanche avec un individuel classique. Chez les U20 dames, Léonie Perry rentre...