Ski de fond | Cogne : Chanavat troisième, Pellegrino vainqueur

Federico Pellegrino
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Malgré un bâton brisé en début de finale, l’Italien Federico Pellegrino remporte le sprint libre de Cogne à domicile. Lucas Chanavat, 3e, monte sur le podium.

 

Dans des phases finales marquées par un nombre impressionnant de chutes sous le ciel bleu et le soleil éclatant de Cogne, Federico Pellegrino remporte la finale du sprint libre. Lucas Chanavat, troisième, monte sur un nouveau podium en coupe du monde. C’est son deuxième de l’hiver après celui décroché à Toblach lors du Tour de Ski. Le Bornandin aime décidément bien l’Italie, on verra s’il aime l’Autriche jeudi prochain lors du sprint des Mondiaux.

 

Federico Pellegrino

Federico Pellegrino (ITA) – Thibaut/NordicFocus

 

Il s’agit de la douzième victoire de Pellegrino en coupe du monde lors d’un sprint libre.

 

Chanavat sur le podium

Placé dans une série difficile pour son entrée en lice, Chanavat a skié en patron à partir de la mi-course avant de relâcher son effort en fin de ligne droite finale. Ce sont Eirik Brandsdal et Gleb Retivykh qui font les frais de ce quart relevé. Au tour suivant il mène la course avec Pellegrino et Francesco de Fabiani : il règle se dernier au sprint et se qualifie pour la grande finale.

En finale, justement, c’est de Fabiani qui le règle pour la place de dauphin. Devant, Pellegrino a pris le dessus sur Chanavat depuis le début des sapinettes.

Le Bornandin portait un brassard noir en hommage à son ami Tanguy Vulliet, disparu jeudi dans le massif des Aravis. À Ski-ChronoLucas Chanavat a déclaré : “Je voulais juste que Tanguy fasse son premier podium en Coupe du monde. C’était mon objectif du jour pour lui, pour tous nos potes. C’est choses faite.”

 

 

Federico Pellegrino

Federico Pellegrino (ITA) – Thibaut/NordicFocus

 

 

Avant de se faire éliminer en demies, Baptiste Gros a su profiter, au tour précédent, de la chute du Russe Sergey Ustiugov au contact avec Pellegrino. Le sprinter d’Annecy fan de musique métal a ensuite résister au retour du Suédois Karl-Johan Westberg dans la seconde partie de la boucle valdôtaine.

 

La sensation Mancini

La sensation de la matinée est devenue la sensation de l’après-midi, à la télévision aux yeux du monde du ski de fond. Cette sensation c’est Tom Mancini, champion du monde juniors 2018 de sprint. Après sa super 19eme place lors de la qualification, le fondeur du Revard a fermé la porte avec autorité au Suédois Martin Bergström pour s’envoler vers une qualification en demies.

Au contact avec les meilleurs lors de sa demi-finale, le jeune tricolore a été entraîné dans une chute avec le Norvégien Haavard Solaas Taugboel et le Suisse Jovian Hediger, également sortis. Malgré une fin le nez dans la neige, ce fut une belle journée pour une première en coupe du monde.

 

 

Tom Mancini

 

Tom Mancini

 

Jouve et Jay sortis d’un rien

Contrairement à la semaine passée à Lahti, Renaud Jay n’a pas réussi à se hisser en demi-finale. À l’avant tout au long de la course, le skieur des Menuires a cédé au sprint face à Taugboel pour la deuxième place, qualificative.

Richard Jouve a connu la même mésaventure. Bien placé à l’entame du faux plat final, le Montgenèvrois a chuté. Malgré cela, le médaillé olympique s’est repris jusqu’à jouer la qualification avec Simeon Hamilton : malheureusement l‘Américain le devance d’un cheveu sur la ligne.

 

 

Les résultats complets et le général du sprint

Télécharger (PDF, 234KB)

Télécharger (PDF, 201KB)

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency / Mathieu Noly

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.