Ski de fond : conditions de rêve pour l’équipe de France à Tignes

SKI DE FOND - Les fondeurs de l’équipe de France de ski de fond sont en stage à Tignes cette semaine.

SKI DE FOND – Les fondeurs de l’équipe de France de ski de fond sont en stage à Tignes cette semaine. Les sprinteurs eux sont en route pour Livigno.

 

Belles conditions de ski de fond

« Finalement de belles conditions de ski à Tignes ! Merci Dame nature et à la régie des pistes », écrit Adrien Backscheider sur Facebook cet après-midi.

Comme ses collègues de l’équipe de France de ski de fond Maurice Manificat, Clément Parisse ou Jean-Marc Gaillard, le Vosgien profite de superbes conditions pour le stage sur le glacier de Tignes et plus bas en altitude en ski-roues. Ce stage d’altitude intervient après la belle édition du Challenge National Vincent Vittoz disputé sur les lacets de Montvernier en Savoie.

Ce jeudi matin, les troupes de François Faivre et Alexandre Rousselet se sont régalés skis aux pieds et sous le soleil avant l’arrivée d’une dégradation cette fin de semaine… « On a pris notre mal en patience depuis mardi car ni le glacier ni le funiculaire n’étaient ouvert, développe le coach de l’équipe de France de ski de fond. Puis hier après-midi, la régie nous a tracé une jolie piste. On est donc monté à pied avec les skis sur le dos jusqu’au glacier à 3000 m pour 2h à 2h30 de ski. C’était magnifique dans une ambiance très calme. »

 

Programme dense jusqu’à l’ouverture de la coupe du monde

Le bleus sont à Tignes jusqu’au 26 octobre à l’occasion de ce long stage en altitude. Outre le ski à 3000 m à allure modérée, les Manificat and co dorment à Tignes 2000 et continuent de mixer l’entraînement ski avec des séances de musculation, de ski-roues et de course à pied.

Ensuite, après une bonne semaine de repos, il sera temps de rejoindre, dès le 4 novembre, Davos et son site à 1800 m. «Là encore pour rester au contact de la neige et travailler les sensations », poursuit F. Faivre. Et pour patienter jusqu’à l’ouverture de la coupe du monde à Ruka fin novembre, les fondeurs et fondeuses pourraient profiter de la piste snow farming du stade des Tuffes.

Quant aux sprinteurs de Cyril Burdet, ils sont en route ce jeudi vers Livigno, en Italie, pour profiter d’une piste de ski qui sera opérationnelle cette fin de semaine.

 

Photo : Adrien Backscheider / FFS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.