Ski de fond | Coronavirus : le témoignage d’une fondeuse finlandaise touchée

SKI DE FOND - Ignorant les recommandations de confinement, la fondeuse de l’équipe nationale de Finlande Anni Alakoski a été infectée par le coronavirus lors d’un déplacement en Laponie. Elle témoigne… et s’inquiète pour la suite concernant sa santé.
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – Ignorant les recommandations de confinement, la fondeuse de l’équipe nationale de Finlande Anni Alakoski a été infectée par le coronavirus lors d’un déplacement en Laponie. Elle témoigne… et s’inquiète pour la suite concernant sa santé.

 

Elle n’a pas respecté les recommandations des autorités finlandaises et a payé cher son outrecuidance. Anni Alakoski, fondeuse de l’équipe de Finlande, a séjourné, il y a quelques semaines, en Laponie pour participer à un projet de l’un de ses partenaires. Passant outre les interdictions… « Nous connaissions les recommandations mais nous avons choisi de les ignorer », témoigne, penaude, la skieuse de 22 ans au magazine Keskipohjanmaa.

 

« Pas une maladie normale »

 

La petite escapade aurait pu être classée sans suite mais un membre du groupe était en fait infecté par la coronavirus… qu’a ensuite contracté l’athlète ! La semaine dernière, Alakoski, qui s’est notamment illustrée sur les derniers championnats du monde de ski de fond U23 organisés à Oberwiesenthal (Allemagne), s’est sentie mal : « J’ai tout de suite remarqué que ce n’était pas une maladie normale, témoigne-t-elle dans les colonnes de Iltasanomat. J’avais les muscles endoloris, j’étais très fatiguée, souffrais de maux de tête et de gorge et j’avais perdu le goût… » Et d’ajouter, un peu tard : « Je ne serai pas partie en voyage si j’avais su que nous avions un cas positif dans le groupe ».

Rentrée à la maison et désormais soignée, la skieuse qui est asthmatique s’inquiète toutefois pour la suite de sa carrière  : « Quelles traces va laisser le virus dans mes poumons ? Vais-je récupérer la totalité de ma capacité respiratoire ? »

 

Photo : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.