Ski de fond | coupe du monde : les enseignements de la saison

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

SKI DE FOND – La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l’hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point…

Les skieurs de fond norvégiens Heidi Weng et Johannes Klaebo ont dominé le classement de la coupe du monde 2018 de ski de fond. Une saison pendant laquelle les tricolores Maurice Manificat et Lucas Chanavat se seront illustrés en distance et en sprint. Que retenir de cet hiver très disputé chez les dames et archi dominé par le prodige Klaebo chez les hommes ? Le point…

Le globe du sprint pour Maiken Caspersen Falla

Chez les dames, le match a été une fois des plus serré entre la Norvégienne Maiken Caspersen Falla et la Suédoise Stina Nilsson. Au final, c’est pour la troisième année consécutive que Falla remporte ce petit globe. En se montrant régulière, avec sept podiums dont 3 victoires, elle devance Stina Nilsson.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

Stina Nilsson (SWE), Maiken Caspersen Falla (NOR), Jessica Diggins (USA).

La jeune Suédoise, quant à elle, réalise une saison tout aussi impressionnante. Elle a obtenu, elle aussi, 3 victoires sur le circuit cette année. Elle a remporté également la course la plus importante de la saison, à savoir le sprint des Jeux Olympiques de Pyeongchang.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

Maiken Caspersen Falla (NOR) vainqueur du globe de sprint pour la troisième fois.

L’Américaine Sophie Caldwell est la troisième meilleure sprinteuse de l’année. Avec trois podiums dont une victoire sur le site des prochains championnats du monde de Seefeld, elle réalise sa meilleure saison.

Johannes Klaebo roi du sprint

Chez les hommes, un homme a outrageusement dominé son sujet. Rarement inquiété, Johannes Klaebo remporte logiquement le général du sprint et cela, pour la deuxième année consécutive en deux participations au circuit coupe du monde… Sacré ratio pour le jeune prodige. Il n’est jamais descendu du podium en sprint et a remporté 7 courses. Et, de plus, il est champion olympique de la discipline à Pyeongchang.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) a écrasé la saison de sprint sur la coupe du monde.

Suit loin derrière Federico Pellegrino qui a su profiter des quelques miettes que lui aura laissées Klaebo. 5 podiums tout de même dont 2 victoires pour la fusée italienne.

Lucas Chanavat (FRA), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Federico Pellegrino (ITA).

Lucas Chanavat, auteur d’une saison fantastique en coupe du monde, arrache sur le fil cette troisième place au général. Les 4 podiums du Bornandin constituent une première historique pour le ski français. Il s’est montré comme l’un des meilleurs sprinteurs en skate au monde.

SKI DE FOND - Lucas Chanavat a magnifiquement terminé sa saison internationale en prenant la 3e place du sprint de Falun. Le Haut-Savoyard décroche aussi la 3e place du classement sprint derrière Klaebo et Pellegrino.

Federico Pellegrino (ITA), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Lucas Chanavat (FRA), les trois meilleurs sprinteurs de l’hiver.

Passé à côté de ses Jeux, il pourra rebondir sur un grand évènement l’an prochain, aux mondiaux de Seefeld, piste où il a particulièrement brillé cette saison. Ce sera alors en style libre.

Heidi Weng tient la distance

Chez les dames, on a assisté à un mano à mano intense entre trois athlètes. La première est Heidi Weng qui garde en poche le petit globe de la distance avec 11 podiums malgré une baisse de régime en fin de saison. La décision s’est faite lors de la dernière course à Falun, Ingvild Flugstad Oestberg et Jessica Diggins, deuxième et troisième, échouant à quelques malheureux petits points de la Norvégienne.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

Heidi Weng (NOR) s’empare du petit globe de la distance et du gros globe !

Il faut tout de même noter que l’absence de certaines athlètes sur le Tour de Ski les prive du podium final du général. Par exemple, Marit Bjoergen, cinquième seulement, malgré 9 podiums cette saison et un titre de championne olympique sur 30 km.

Ragnhild Haga est la révélation de l’année avec 8 podiums et un titre de championne olympique sur 10 km. La Suédoise Charlotte Kalla et la Finlandaise Krista Parmakoski peuvent également être satisfaites de leur saison.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

Charlotte Kalla (SWE), Krista Parmakoski (FIN), Marit Bjoergen (NOR), Heidi Weng (NOR), trois fondeuses très en vue cet hiver.

La première est championne olympique du skiathlon et médaillée d’argent sur le 10 km. La seconde est montée 7 fois sur un podium de coupe du monde et a remporté trois médailles en Corée du Sud.

Distance : Maurice Manificat a cédé face à Dario Cologna

Chez les hommes, le match a également été intense. Le général a été mené par Maurice Manificat pendant la plus grande partie de la saison mais c’est finalement Dario Cologna qui a chipé le dossard rouge au Français lors des deux derniers rendez-vous.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

A Oslo, Maurice Manificat (FRA) est encore en maillot rouge devant Dario Cologna qui va lui reprendre.

Martin Johnsrud Sundby a pris la deuxième place à quelques points du Suisse. Troisième place pour le très régulier Hans Christer Holund qui a su démarrer sa saison sur des chapeaux de roues. Quatrième place pour le Canadien Alex Harvey encore une fois au top niveau. Maurice Manificat est finalement cinquième.

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, Dario Cologna, Cologna

Et de trois titres olympiques du 15 km pour Dario Cologna (SUI).

Quelle saison remarquable pour un « super Dario » de retour à son meilleur niveau. Très performant lors des années olympiques, le Suisse aura une fois de plus répondu présent. Avec 6 podiums dont 5 victoires, il surpasse la concurrence.

Sundby lui compte un podium de plus que son rival mais n’a gagné qu’une seule fois cette année se faisant souvent dépasser dans les derniers hectomètres à son grand dam. Quelle saison remarquable également pour Maurice Manificat qui aura été ultra performant sur la durée jusqu’aux Jeux olympiques. Le Français est monté quatre fois sur le podium et deux fois sur la première marche. Il a confirmé qu’il était le grand spécialiste du 15 km skate en individuel.

ski de fond, Maurice Manificat, Richard Jouve, Jo hiver, Olympique, Pyeongchang

Martin Johnsrud Sundby (NOR) et Maurice Manificat (FRA) sur le team sprint olympique à Pyeongchang.

A noter les belles saisons en distance d’Alexey Poltoranin, vainqueur à trois reprises et d’Alexander Bolshunov grande révélation de l’année qui compte déjà à son palmarès deux victoires sur le circuit distance.

Un trio féminin inédit au général et une domination de Klaebo

Chez les dames, rares ont été les saisons aussi serrées au classement général. Les trois premières se tiennent en moins de 63 points. Jusqu’à la dernière course de Falun, rien n’était encore joué pour ces athlètes. C’est finalement Heidi Weng qui gardera l’avantage et le maillot jaune devant l’Américaine Jessica Diggins et sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg.

Numéro deux mondiale, l’Américaine Jessica Diggins a remporté l’or olympique du team sprint avec Kikkan Randall.

Chez les hommes, la domination de Johannes Klæbo fut écrasante. Au-dessus du lot en sprint, performant sur les distances, il est sans nul doute le meilleur fondeur de la saison. Les statistiques parlent d’elles-mêmes et donnent le tournis : 14 podiums dont 11 victoires sur 20 participations.

SKI DE FOND - La saison de coupe du monde de ski de fond s’est achevée en apothéose à Falun. Quels enseignements en tirer ? Qui ont été les principaux animateurs de l'hiver ? Les surprises ? Nordic Magazine fait le point...

Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo incontestable patron de la coupe du monde de ski de fond cet hiver.

Suivent les expérimentés et habitués des hauts de tableaux, Dario Cologna, Martin Sundby et Alex Harvey. Comment ne pas souligner la saison d’un nouveau phénomène tout droit sorti du réservoir russe.

Son nom : Alexander Bolshunov, né le 31 décembre 1996. Ses performances font pâlir. 20 départs en coupe du monde, 9 podiums dont 2 victoires. 4 départs aux jeux olympiques, 4 médailles. D’autres jeunes Russes se sont distingués Denis Spitsov et Chervotkin.

Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.