Ski de fond : Decathlon Experience lance un appel

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Afin de faire face aux coûts supplémentaires qu’engendre la crise sanitaire, Decathlon Experience se tourne vers ses supporters.

 

Ski de fond : une saison qui va coûter cher

Ces dernières heures, tous les athlètes de Decathlon Expérience ont publié sur les réseaux sociaux le même message : « Nous avons besoin de vous. » Concrètement, ils invitent toutes celles et tous ceux qui les suivent à rejoindre le « club des supporters » de la team professionnelle. « Aujourd’hui, avec la crise sanitaire, l’adaptation des calendriers, l’obligation d’aller à l’étranger pour nous entraîner, etc… nos finances sont mises à mal », peut-on encore lire.

La crise sanitaire a donc des incidences  économiques importantes pour l’équipe qui évolue sur la Visma Ski Classics.

C’est que le circuit n’est plus ce qu’il aurait dû être. La semaine dernière, il a annoncé un report de ses compétitions à début 2021. La première course aura en effet lieu le 14 janvier à Zuoz, en Suisse, avec le Pro Team Tempo qui devait être couru fin novembre à Livigno en Italie.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

D’ici là, Decathlon Experience ne doit pas rester inactive si elle veut jouer un rôle lors des compétitions. « Conséquence, il nous faut prévoir de nouveaux stages de préparation », explique Pierre Tichit, le président de l’association, à Nordic Magazine.

 

 

Fin novembre, les skieurs pourraient se retrouver à Bessans. Pour décembre, rien n’est encore arrêté. « Avant le début de la saison, on avait prévu de nous rendre en Italie [où devaient être disputées les premières courses, ndlr.], mais c’est impossible. Il nous faut aller ailleurs. Réserver à la dernière minute, cela va forcément nous coûter plus cher. »

Il y aussi l’Årefjällsloppet qui est venue s’ajouter au calendrier. Durant l’hiver, Decathlon Experience n’avait pas prévu de faire le voyage jusqu’à Vålådalen, en Suède. Encore des coûts supplémentaires.

« On va être un peu juste niveau budget », calcule Pierre Tichit qui espère que la situation se sera améliorée quand il faudra se rendre dans des pays comme la Norvège où, actuellement, une quarantaine est imposée à celles et ceux qui entrent dans le royaume. Dans le cas contraire, la facture s’annonce salée.

Mais nous ne sommes pas encore le 7 mars, date de la Vasaloppet à effectif très réduit.

Au regard de cette situation, Decathlon Experience a choisi de se tourner vers celles et ceux qui la soutiennent ou qui accompagnent son projet né de la fusion de e-Liberty Ski Team et de la team nordique Crédit Agricole Franche-Comté.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Photo : Thomas Bruas.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.