Ski de fond | Delphine Claudel : «Être à 10 secondes du top 10 me permet d’espérer»

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – Delphine Claudel fait partie de ces Français qui aiment Davos. Dimanche, elle a terminé aux portes du top 10 lors du 10 km skate.

 

La treizième place  de Delphine Claudel dans le 10 km skate de Davos ne doit pas passer inaperçue. L’équipe de France féminine de ski de fond  est en pleine renaissance. Et ce qu’a réussi la Vosgienne , dimanche à Davos, montre qu’elle est sur le bon chemin.

 

  • Vous attendiez-vous à réaliser une telle performance ?

Je suis allée à Davos avec l’objectif de faire au moins un top 20 sur la distance skate. Si cela n’avait pas été le cas, j’aurais été très déçue je pense. Je savais que je pouvais faire un beau résultat. Donc, faire 13e ne me surprend pas réellement, mais je suis très heureuse de l’avoir fait.

  • Avez-vous cru au top 10 ?

Je ne savais pas où je me situais pendant la course par rapport à toutes les participantes. J’avais un petit dossard qui ne me permettait pas de savoir pour quelle place je me battais. Donc j’ai vraiment découvert ma place à la fin de la compétition.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Delphine Claudel (FRA) –  Modica/NordicFocus.

 

  • Quelles étaient les sensations aujourd’hui ?

J’avais des jambes correct, mais surtout beaucoup d’envie. J’ai réussi à rester calme et à ne pas me précipiter. J’avais juste la volonté de rien regretter !

  • Aimez-vous ce site de Davos qui réussit plutôt bien aux Français ?

J’aime beaucoup ce site. Le profil me plaît bien. L’an dernier, cela a été l’endroit où j’ai eu mon déclic mental et où j’ai compris que je pouvais espérer des top 20. Donc j’étais contente de revenir ici !

 

Je n’ai pas pu m’exprimer comme je le voulais sur le sprint.

 

  • La prochaine étape, c’est un top 10 maintenant, non ? Vous en êtes plus très loin…

En effet, être à 10 secondes du top 10 me permet d’espérer mieux maintenant. Petit à petit, ça va venir.

  • C’était une déception de ne pas accéder aux finales du sprint samedi ? Cette performance est-elle une sorte de réponse ?

Bien sûr, les contre performances sont toujours des déceptions. Je n’ai pas pu m’exprimer comme je le voulais sur le sprint et je crois que cette frustration m’a aidée pour la distance.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Delphine Claudel (FRA) –  Modica/NordicFocus.

 

  • Quel est votre programme maintenant ?

Un petit peu de repos et un retour dans les Vosges pour fêter Noël avec la famille. Sans oublier de préparer la suite de la saison pour continuer sur cette belle lancée.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.