Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Team Vercors Isère, Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, marche nordique
Photo : Team Vercors Isère

Ski de fond

Ski de fond : deux nouvelles recrues pour le Team Vercors Isère

Après un mois de coupure, l’ensemble du Team Vercors Isère a reprise le chemin de l’entraînement au début du mois de mai. Le premier regroupement est programmé le 10 mai et se fera sur la neige.

Un mois, presque jour pour jour. La saison 2020/2021 de l’ensemble du Team Vercors Isère ne s’est pas achevée au soir des championnats de France de ski de fond et biathlon aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) le 28 mars, mais quelques jours plus tard sur le plateau de Gève à Autrans. 

Tous les coureurs ainsi que l’ensemble du staff, dont le président, Yves Fournier, étaient réunis sur les pistes du domaine nordique d’Autrans-Méaudre pour une journée débriefing. 

L’année a été éprouvante et les coureurs avaient besoin de récupérer mentalement.Robin Duvillard, directeur sportif du Team Vercors Isère

La matinée a été l’occasion d’effectuer un dernier tour de piste en mode compétition.« On a fait une course entre nous, détaille Robin Duvillard, directeur sportif du team. On avait une boucle à parcourir plusieurs fois dans la plaine de Gève et à chaque tour, le dernier était éliminé. Les filles effectuaient la même boucle que les garçons mais en coupant à un endroit. Tout le monde a participé. »

C’est Émilie Bulle (US Autrans) qui s’imposait au scratch devant Jérémy Royer (Chamrousse) et Robin Duvillard (Villard-de-Lans). L’après-midi, en présence de partenaires, a été consacré à un bilan de l’hiver écoulé et a permis aussi de donner quelques consignes pour la période de coupure.

L'article continue sous la publicité

pub
Team Vercors Isère, Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Les skieurs du Team Vercors Isère ont participé aux sélections organisées par la FFS – Quentin Joly/Jolypics

« On a fait passer le message qu’il fallait se reposer et profiter du mois d’avril, avance Robin Duvillard. Contrairement à l’an dernier, où nous avions vécu un confinement strict, chacun pouvait cette fois-ci, dans les respect des règles, s’oxygéner. L’année a été éprouvante et les coureurs avaient besoin de récupérer mentalement. »

Deux nouveaux renforts pour le Team Vercors Isère

Les premiers jours de mai ont sonné l’heure de la reprise. Mardi, l’ensemble de l’équipe s’est réunie pour aborder les prochaines semaines et évoquer le contenu de l’entraînement pour la saison estivale. « Ils sont tous actifs et motivés », déclarent le directeur sportif. Un premier stage est programmé le 10 mai. Il se tiendra à l’Alpe d’Huez et sur les skis.

Maya Even (SA Méaudrais) et Victor Lovera (SN Chartreuse), les nouveaux renforts, seront présents.   

Tous deux faisaient partie des équipes de France juniors et moins de 23 ans l’hiver dernier. Pour Robin Duvillard, ils ont « le potentiel et ça c’est important. Notre volonté est de les faire raccrocher le train des équipes de France et qu’ils apprennent des plus anciens au sein de l’équipe ».

L’an dernier,  Maya Even avait déjà participé au dernier stage estival. Elle connaît donc ses collègues. « Elle va étoffer notre équipe filles et c’est une très bonne chose pour l’émulation. Au contact de filles comme Emilie Bulle ou Juliette Ducordeau, nous espérons qu’elle puisse éclore et progresser. Nous comptons beaucoup sur Maya pour l’avenir et nous allons tout faire pour qu’elle remonte en équipe de France », indique le médaillé olympique.

Quant à Victor Lovera, il sort d’une saison difficile où il a peu couru à cause de problèmes au dos. « Nous avons remarqué qu’il s’entraînait beaucoup et qu’il ne s’en rendait pas toujours compte. Nous allons lui apprendre à réduire la quantité d’heures d’entraînement pour être plus dans la qualité. Il y a du potentiel et son apport au sein du groupe va être intéressant. Il revient dans la famille. Car si l’an dernier il était en équipe de France moins de 23 ans, il figurait déjà au sein du team », conclut Robin Duvillard.

L'article continue sous la publicité

pub

Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Auteur d'un grand hiver 2020/2021, marqué par trois podiums dont deux victoires, le Suédois Oskar Svensson est satisfait de sa dernière de coupe du...

Ski de fond

Féclaz Formation Longue Distance a enchaîné vélo, ski-roues et course à pied au pied du Mont Ventoux.

Ski de fond

Pour continuer sa progression, la Russe Tatiana Sorina, 27 ans, souhaite partager quelques séances d'entraînement en compagnie de Therese Johaug, son modèle.

Ski de fond

Les organisateurs de la Visma Ski Classics viennent de dévoiler le programme de la douzième saison du Pro Tour. Quinze courses rythmeront l'hiver à...

Ski de fond

De nouveau ralenti par des douleurs au tendon d'Achille, Jules Lapierre est en phase de réathlétisation à Albertville (Savoie).

Ski de fond

À la fin du mois d'août, les distanceurs de l'équipe de France de ski de fond se rendront en Suède afin d'y disputer l'Alliansloppet....

Ski de fond

William Poromaa et Frida Karlsson sont en stage ensemble à Tignes.

Ski de fond

Jusqu'au 3 juillet, les Russes vont s'entraîner sous le tunnel de Torsby, en Suède.