Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski
21.01.2018, Planica, Slovenia (SLO): Alexey Poltoranin (KAZ) - FIS world cup cross-country, 15km men, Planica (SLO). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski de fond | dopage : des tricheurs pas encore sanctionnés

SKI DE FOND | DOPAGE – Les fondeurs Poltoranin, Tammjarv et Veerpalu, impliqués dans le scandale de dopage qui a éclaté lors des Mondiaux de Seefeld, n’ont toujours pas été sanctionnés. La FIS annonce des nouvelles avant le lancement de la coupe du monde.

 

Personne n’a oublié l’affaire de dopage qui a secoué les derniers championnats du monde de ski nordique à Seefeld, en Autriche [lire à ce sujet le grand dossier que vient de publier Nordic Magazine dans son n°31].

Plusieurs athlètes avaient été arrêtés par la police, dont l’Autrichien Max Hauke surpris en pleine autotransfusion sanguine.

En cause, il y avait aussi son compatriote Dominik Baldauf. Et aussi le Kazakh Alexei Poltoranin, double médaillé aux championnats du monde qui, on s’en rappelle, le jour du coup de filet, n’avait dès lors pas pris le départ du 15 km en style classique qui avait été remporté par le Norvégien Martin Johnsrud Sundby.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

La FIS parlera avant Ruka

Deux autres fondeurs estoniens avaient été mis en cause : Karel Tammjarv et Andreas Veerpalu. Ce dernier est le fils d’Andrus Veerpalu, double champion olympique accusé de dopage en 2013 avant que le Tribunal arbitral du sport (TAS) ne lui donne raison, car les tests antidopage n’avaient pas été pas fiables.

Selon nos confrères suédois d’Expressen, Poltoranin, Tammjarv et Veerpalu n’ont pas encore été sanctionnés, contrairement à Hauke, Baldauf et Johannes Dürr qui ont été bannis (à vie pour Dürr).  Ni leur fédération nationale, ni la Fédération internationale de ski (FIS) n’ont prononcé le moindre verdict.

Pour Sarah Fussek, directrice antidopage à la FIS, c’est tout simplement parce que l’enquête est toujours en cours. Il devrait toutefois y avoir du neuf avant le lancement de la coupe du monde. Une annonce est prévue à ce sujet.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Photo : Nordic Focus

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Découvrez la composition des différents groupes de l'équipe nationale suédoise de ski de fond pour la saison 2022/2023.

Ski nordique

Quand une star de la chanson chausse les skis et part en balade avec des athlètes de l'équipe nationale.

Ski de fond

Johan Haeggstroem n'a pas été retenu dans l'équipe nationale suédoise qui sera dévoilée ce mardi.

Ski de fond

Surprise en Suède où Linn Svahn fait le choix de sortir de l'équipe nationale de ski de fond pour préparer la prochaine saison.

Ski de fond

Après un long processus de sélection, l'entraîneur des fondeuses norvégiennes sera désigné dans les prochains jours.

Biathlon

Ce lundi matin, lors d'une conférence de presse très attendue, la Slovène Anamarija Lampic a expliqué les raisons de son passage du ski de...

Ski de fond

A 26 ans, Even Northug rejoint l'élite mondiale, après ses deux frères Petter et Tomas.

Ski de fond

La semaine dernière, la Haut-Savoyarde Julie Marciniak a été retenue au sein des collectifs de l'équipe de France de ski de fond. Pour Nordic...