Ski de fond : du côté de chez Svahn

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Linn Svahn est la meilleure sprinteuse du monde. A Östersund, elle prépare la prochaine saison avec son entraîneur personnel. Même si elle a rejoint l’équipe nationale, la jeune femme ne veut rien changer à ses habitudes.

 

Ski de fond : un caractère bien trempé pour Linn Svahn

La nouvelle star du ski de fond mondial féminin s’appelle Linn Svahn. Elle est Suédoise, elle a vingt ans. L’hiver dernier, elle a remporté le classement général du sprint, devant sa compatriote Jonna Sundling et la Slovène Anamarija Lampic. La première Norvégienne, Maiken Caspersen Falla, n’était que cinquième.

La notoriété de la jeune femme a explosé, mais elle entend ne rien changer à son existence. « Les médias et toutes les sollicitations sont quelque chose de nouveau  pour moi. Mais je veux que ma bulle reste intacte et ne pas remplir ma vie de trop de nouvelles choses simplement parce que j’en ai l’occasion », confie-t-elle à nos confrères d’Aftonbladet.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Aujourd’hui, on l’arrête dans la rue. On la félicite pour ses exploits (elle a gagné à Davos, Dresde et Falun à titre individuel), mais aussi pour son caractère bien trempé. « C’est amusant que les gens pensent non seulement que je skie bien, qu’il y en a plus », apprécie Linn Svahn.

 

Pas de prince charmant

ski de fond, coupe du monde, Falun, sprint, sports d'hiver, Suède, Scandinavie, ski nordique, Linn Svahn

Linn Svahn (SWE) – NordicFocus

 

La sprinteuse qui n’a pas encore de manager a rejoint l’équipe nationale. Mais elle n’a pas cessé pour autant de s’entraîner avec Ola Ravald, son coach personnel. Elle a d’ailleurs prévenu le staff suédois : elle va gérer comme bon lui semble sa préparation.

Pour l’heure, Linn Svann ne révèle aucun objectif précis. Elle ne cache pas avoir de l’ambition. Il est évident qu’elle veut encore gagner. Notamment en février prochain lors des championnats du monde de ski nordique à Oberstdorf.

C’est dire qu’elle est concentrée. Elle n’a pas d’amoureux pour la divertir. « Peut-être que je vais bientôt devoir embrasser une grenouille pour qu’elle devienne mon prince », s’amuse-t-elle.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.