Ski de fond : Eirik Brandsdal prend sa retraite

Eirik Brandsdal, ski de fond, Konnerud
Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

SKI DE FOND – Après neuf victoires en coupe du monde, le fondeur norvégien Eirik Brandsdal, 33 ans, s’arrête. Il était monté sur la troisième marche du podium à Konnerud lors de sa dernière course

 

En difficulté cet hiver, l’Osloïte Eirik Brandsdal prend sa retraite. Fort de neuf victoires en coupe du monde pour 24 podiums au total, il était l’homme de Drammen (Norvège). Vainqueur à trois reprises dans les rues de la ville du comté de Buskerud, il totalise sept podiums dans ce mythique sprint urbain. En 2014 et 2015, il n’était pas passé loin du petit globe du sprint, battu de quelques points par ses compatriotes Ola Vigen Hattestad puis Finn Haagen Krogh.

« Tout a une fin, y compris les légendes. Merci beaucoup pour tous les souvenirs. Être dans le gotha des meilleurs sprinteurs mondiaux depuis tant d’années est exceptionnel », écrit Myhr Nossum, entraîneur de l’équipe norvégienne, dans les commentaires du post Instagram de Brandsdal [voir ci-dessous].

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique

Eirik Brandsdal (NOR), Richard Jouve (FRA), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Lyngstad/NordicFocus

 

Le texte publié par Eirik Brandsdal pour annoncer sa retraite

« Ce sera un nouveau jour où je n’utiliserai pas toute mon énergie pour améliorer mon niveau en ski de fond. J’ai redouté ce jour. Pourtant, j’ai bien pris cette décision. J’ai toujours eu l’envie d’aller chercher les victoires. Aujourd’hui, je ne ressens plus la même faim.

Je suis incroyablement fier d’avoir fait partie de l’équipe norvégienne de ski de fond depuis 10 ans. J’ai tellement vécu de choses dans un environnement où j’ai pu me développer. Cet hiver a connu s’est terminé bizarrement mais le ski de fond est insignifiant par rapport à ce qu’il se passe. Je suis néanmoins content d’avoir fini la saison avec un podium lors de la coupe du monde de Konnerud en mars.

Dans le futur, je vais encore beaucoup m’entraîner. Mais, au-delà de ça, je vais relever de nouveaux défis comme terminer ma dernière année d’études en économie industrielle.

Merci beaucoup à tous ! »

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.